BFMTV

Pour Alain Juppé, François Fillon est dans "une impasse"

Alain Juppé et François Fillon lors du dernier débat de la primaire de la droite, le 24 novembre 2016.

Alain Juppé et François Fillon lors du dernier débat de la primaire de la droite, le 24 novembre 2016. - Eric Fefferberg - AFP

Affirmant qu'il ne se présenterait pas à la présidentielle en lieu et place de François Fillon, Alain Juppé a écorné ses détracteurs et son ancien adversaire de la primaire, affirmant que ses démêlés judiciaires et sa ligne de défense le conduisait dans "une impasse".

Lundi, Alain Juppé a annoncé qu'il ne se présenterait pas à la l'élection présidentielle en recours de François Fillon. Tout en affirmant l'avoir soutenu à de nombreuses reprises, le maire de Bordeaux a expliqué que les affaires judiciaires et la défense du candidat LR l'avait conduit dans "une impasse".

"Le déclenchement des investigations de la justice à l'encontre de François Fillon et son système de défense fondé sur la dénonciation d'un prétendu complot et d'une volonté d'assassinat politique l'ont conduit dans une impasse", a t-il affirmé sans pour autant vouloir reprendre le flambeau de la candidature.

"Je n'incarne pas ce renouvellement"

Alain Juppé a assuré avoir beaucoup réfléchi face aux appels de nombreuses personnalités Les Républicains, et malgré un sondage le plaçant en tête au premier tour, il a malgré tout refusé de se placer en recours. Pour Alain Juppé, "les Français veulent un profond renouvellement politique de leurs dirigeants, et à l'évidence, je n'incarne pas ce renouvellement, cette aspiration de l'opinion me semble plus forte que le besoin de solidité et d'expérience".

Écornant ses détracteurs, Alain Juppé a remercié "ceux qui après avoir vivement critiqué ma ligne et mon projet, trouvent aujourd'hui en moi le recours qu'ils recherchent, mais il est trop tard".

G.D.