BFMTV

Selon Patrick Stefanini, François Fillon s'est interrogé sur son maintien

François Fillon lors de sa déclaration le 1er mars 2017, à son QG de campagne.

François Fillon lors de sa déclaration le 1er mars 2017, à son QG de campagne. - Christophe Archambault - AFP

L'ancien directeur de campagne de François Fillon, Patrick Stefanini, était l'invité d'Europe 1, ce lundi matin. Il souhaite que les élus de droite se parlent afin de trouver une solution. D'autant plus, a-t-il ajouté, que François Fillon s'est interrogé sur un possible retrait de sa candidature.

C'est la première fois qu'il parle, alors qu'il vient de céder sa place de directeur de la campagne de François Fillon. Ce lundi matin, Patrick Stepfanini, est revenu sur les raisons qui l'ont poussées à démissionner, sur le rassemblement place du Trocadéro, dimanche, son dernier grand acte de directeur de campagne et sur les doutes qui s'emparent du candidat LR.

"Quand vous êtes directeur de campagne, vous ne pouvez pas vous permettre d'avoir des doutes", a confié Patrick Stefanini à Europe 1, expliquant avoir fait du rassemblement de la droite la ligne directrice de sa campagne pour François Fillon.

De fait, il estime que la droite et le centre ont besoin de se parler. "Mais l'initiative ne peut venir que de François Fillon". Puis, son ancien directeur de campagne est revenu sur des propos du candidat LR tenus en petit comité. 

"En petit comité, François Fillon s'est interrogé en disant 'moi, je ne suis pas un jusque-boutiste, je ne suis pas une tête brûlée, je ne veux pas faire perdre ma famille politique. Et donc je serai candidat si je reste le meilleur candidat pour gagner l'élection présidentielle'". 

"Une situation cataclysmique"

"Pour gagner l'élection présidentielle, nous avons besoin d'un rassemblement de la droite et du centre. (...) Je voudrais lancer un appel à tous les grands responsables de la droite et du centre. Je leur demande de se rencontrer. Il faut qu'ils se voient, qu'ils évaluent la situation." 

Dans le climat actuel, Stéphane Stefanini ne voit pas son parti au second tour de la présidentielle. 

"J'attends des responsables de la droite et du centre, qu'ils se rendent compte que nous sommes menacés d'élimination du premier tour de la présidentielle.(...) Il faut que l'ensemble des élus de la droite et du centre se parlent. Sinon, nous serons au soir du premier tour dans une situation cataclysmique qui fera voler en éclat l'organisation du parti des LR". 

Plus de 280 élus ont quitté Fillon

Patrick Stefanini, le directeur de la campagne présidentielle de François Fillon, a présenté, vendredi matin, sa démission dans une lettre. Peu après, François Fillon a démenti son retrait. "Patrick Stefanini a repris sa lettre et est en ce moment au travail au QG" de campagne, a répondu l'ancien Premier ministre, interrogé par l'AFP. 

La confirmation de la démission est venue du principal intéressé. Interrogé par Libération, Patrick Stefanini a assuré que sa décision est "irrévocable". A ce jour, plus de 280 élus ont quitté François Fillon. 

E. H.