BFMTV
Politique

Marine Le Pen et Emmanuel Macron au coude à coude dans les intentions de vote

Six candidats à l'élection présidentielle 2017.

Six candidats à l'élection présidentielle 2017. - AFP

Selon une étude du Cevipof réalisée par Ipsos-Sopra Steria pour Le Monde, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont tous deux en tête dans les intentions de vote, avec un point d'écart de différence. Cependant, les électeurs du Front national semblent davantage sûrs de leur choix, contrairement à ceux d'En Marche!.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen, deux candidats à l'élection présidentielle qui distancent clairement les autres. La présidente du Front national enregistre en effet 27% d'intention de vote au 1er tour, selon une enquête du Cevipof, réalisée par Ipsos-Sopra Steria pour Le Monde. 26% des électeurs certains d'aller voter au premier tour donneront, quant à eux, leurs voix au candidat d'En Marche!. 

En troisième position, François Fillon enregistre 17,5% des intentions de vote. Il est suivi de Benoît Hamon, le candidat du Parti socialiste (12,5%), Jean-Luc Mélenchon (11,5%), et Nicolas Dupont-Aignan (3,5%). Nathalie Arthaud obtient 1% des intentions de vote. Jacques Cheminade, François Asselineau et Philippe Poutou sont crédités, quant à eux, de 0,5%.

Le socle solide des électeurs de Marine Le Pen et de François Fillon

L'enquête apporte plusieurs informations concernant la sûreté du choix des électeurs, pour cette campagne présidentielle inédite et hors du commun: 59% d'entre eux déclarent avoir fait un choix définitif. En revanche, 41% des personnes interrogées estiment qu'elles peuvent encore changer d'avis. 

Plus en détails, ces incertitudes et interrogations de la part des électeurs semblent profiter à Marine Le Pen. Ainsi, 78% de l'électorat de la candidate du Front national affirme qu'il s'agit d'un choix certain et définitif. Seulement 22% déclarent qu'ils peuvent encore changer d'avis. 

En dépit des affaires judiciaires et de sa mise en examen, la fidélité des électeurs de François Fillon ne se dément pas. A 68%, les soutiens du candidat Républicain sont eux aussi, déterminés dans leur choix, contre 32% qui peuvent encore modifier leur vote.

Un électorat fragile et incertain à gauche

Mais c'est à gauche que l'électorat semble le plus indécis. Emmanuel Macron affiche une certitude de vote de 52%, contre 48% d'indécis.

Il en est de même pour Benoît Hamon, candidat pour lequel les électeurs sont les plus incertains: 53% d'entre eux déclarent qu'ils peuvent encore modifier leurs intentions, contre 47% qui indiquent être certains de leur choix.

Macron arrive en tête des intentions de vote au second tour

En cas de duel Emmanuel Macron/Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle, l'ancien ministre de l'Economie arrive en tête, avec 61% des intentions de vote. En cas de report des voix, il rassemble à la fois les électeurs de Jean-Luc Mélenchon (45%), Benoît Hamon (73%), et même François Fillon (40%). En outre, 81% des personnes interrogées expliquent qu'il s'agirait d'un choix définitif.

Concernant Marine Le Pen, cette dernière enregistre 39% des intentions de vote au second tour. Elle rassemble les voix de Nicolas Dupont-Aignan (36%), et celles de François Fillon (33%). Il s'agirait d'un choix définitif pour 79% des électeurs.

Enquête réalisée du 14 au 15 mars 2017, auprès de 11.990 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, dont 8.205 personnes certaines d'aller voter à l'élection présidentielle. 

-
- © Enquête Cevipof réalisée par Ipsos-Sopra Steria pour Le Monde.
Alexandra Milhat