BFMTV

La force de Wauquiez? "Il n’est obsédé ni par le fric, ni par le cul"

Laurent Wauquiez s'exprime après son élection à la présidence des Républicains, le 10 décembre 2017

Laurent Wauquiez s'exprime après son élection à la présidence des Républicains, le 10 décembre 2017 - JACQUES DEMARTHON / AFP

Selon une élue Les Républicains, le nouveau président du parti, élu dimanche dès le premier tour, "n'a pas de faille".

Favori mal-aimé de son parti, Laurent Wauquiez a pourtant réussi à séduire près de 75% des militants de Les Républicains. Elu président dès le premier tour, l'actuel président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a soutenu que "la droite était de retour" et se positionne désormais comme le principal adversaire d'Emmanuel Macron pour la présidentielle de 2022.

Agé de 42 ans, Laurent Wauquiez n'a jamais caché ses ambitions. Qualifié de "bulldozer prêt à tout écraser sur son passage", l'énarque "est celui qui a le plus gros potentiel", assure Bernard Accoyer, dans les colonnes de L'Opinion"Il ne reculera devant rien pour atteindre son objectif", ajoute-t-il. Sa véritable force? "Il n’est obsédé ni par le fric, ni par le cul", confie une élue Les Républicains qui estime que le nouveau président "n'a pas de faille". 

"Il peut vous mentir cent fois et vous le savez"

Le caractère et le positionnement de Laurent Wauquiez agacent ses adversaires qui estiment, à l'instar de Patrick Devedjian, qu'il a "plus d’ambition que de convictions". "Il me fait penser à Borloo. Il peut vous mentir cent fois et vous le savez. La 101e fois, il peut encore vous baiser", déplore quant à lui le centriste Hervé Morin.

"C’est le seul être humain qui arrive à avancer sans colonne vertébrale", regrette par ailleurs la présidente du Front national Marine Le Pen. Des critiques qui ne semblent pas affecter le nouveau président des Républicains qui entend suivre "la ligne claire d'Hergé".

Mélanie Rostagnat