BFMTV

Législatives: pour Macron, les Français devront dire "stop ou encore"

Emmanuel Macron le 7 juin 2017 à l'Elysée.

Emmanuel Macron le 7 juin 2017 à l'Elysée. - bertrand GUAY / AFP

Lors du Conseil des ministres de ce mercredi, Emmanuel Macron a évoqué les législatives. A quatre jours du premier tour, le Président estime que les Français devront dire "stop" ou "encore".

A quatre jours du premier tour des législatives, Emmanuel Macron a évoqué ce mercredi le scrutin à venir en marge du conseil des ministres. Le président de la République a souligné que les Français devraient répondre à une "question simple" lors des législatives, à savoir "stop ou encore", une manière d'appeler à donner une majorité absolue à La République en marche au lendemain du scrutin.

"Les Français ont une réponse simple à apporter à une question simple", a observé le Président à propos des élections organisées les 11 et 18 juin, selon le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, ce mercredi à l'issue du conseil des ministres.

"La question, c'est: stop ou encore (et) est-ce qu'on veut de l'action ou de l'impuissance?", a insisté Emmanuel Macron.

Des consignes aux ministres

"La question, c'est celle de savoir si on se place dans l'humilité, dans la conviction ou plutôt dans l'affirmation ou la dénonciation", a enchaîné Christophe Castaner lors de son compte-rendu du conseil. 

Selon lui, le chef de l'Etat "a souhaité appeler les uns et les autres (autour de la table du Conseil) à porter ce discours-là, à porter ces questions-là et à faire en sorte que les Français soient suffisamment éclairés dimanche prochain pour y répondre de la façon la plus simple".

C.V. avec AFP