BFMTV

Jean-Christophe Cambadélis "triste" du soutien de Valls à Macron

Jean-Christophe Cambadélis à l'université d'été du PS de La Rochelle, le 30 août 2015.

Jean-Christophe Cambadélis à l'université d'été du PS de La Rochelle, le 30 août 2015. - François-Xavier Leoty - AFP

Jean-Christophe Cambadélis s'est dit "triste" du soutien de Manuel Valls à Emmanuel Macron et a appelé les socialistes "au calme".

Le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis, a réagit aux propos de Manuel Valls dans un communiqué sur le site du Parti socialiste, appelant "au calme". Mercredi matin au micro de BFMTV RMC, l'ancien Premier ministre a affirmé qu'il allait voter pour Emmanuel Macron, le leader de En Marche!, au premier tour de la présidentielle.

"Je suis triste de ne pas avoir réussi à convaincre Manuel Valls de ne pas soutenir Emmanuel Macron. Je combats cette position. Notre candidat, après la primaire et la convention unanime des socialistes, est Benoît Hamon. Il doit représenter tout les socialistes, les radicaux et tous les écologistes", a t-il affirmé.

Appel au calme

Jean-Christophe Cambadélis en a profité pour écorner Emmanuel Macron, affirmant qu'il "ne désire aucun ralliement" et qu'il "fait le tri dans ses futurs soutiens", soulignant que cette position était dangereuse "dans la perspective éventuelle d'un deuxième tour face à Marine Le Pen".

Le Premier secrétaire du Parti socialiste réaffirme la volonté de faire barrage au Front national: "Le parti socialiste rappelle qu'il sera comme toujours au rendez-vous du combat contre le Front National.

"Devant la fragmentation française source d'une crise sans précédent de la Vème République, nous restons socialistes. J'appelle tous les socialistes au calme, au respect de leurs principes et de leur cohérence pour une gauche qui gouverne et qui transforme", conclu t-il.
dossier :

Manuel Valls

G.D