BFMTV

Hollande à Valls: "on peut réussir sa vie sans être Président"

François Hollande a élevé Manuel Valls mercredi au grade de Grand-croix de l'ordre national du mérite.

François Hollande a élevé Manuel Valls mercredi au grade de Grand-croix de l'ordre national du mérite. - Alain Jocard - AFP

François Hollande a élevé Manuel Valls, mercredi, au grade de Grand-croix de l'ordre national du mérite. Dans son discours d'hommage, le Président a multiplié les allusions à la situation actuelle de la majorité et lancé à son Premier ministre: "Clémenceau était controversé au sein de la gauche française, c'est sans doute pourquoi vous l'aimez".

"Je veille à respecter les traditions et en même temps leur donner du sens." C'est par ces mots que François Hollande a entamé, mercredi, son discours de cérémonie de décoration élevant Manuel Valls au grade de Grand-croix de l'ordre national du mérite. François Hollande, qui avait veillé à ce que la presse assiste à la cérémonie, a prononcé un discours ambigu. S'il a réaffirmé son "soutien", sa "reconnaissance" et sa "confiance" au chef du gouvernement, il a néanmoins envoyé quelques piques. "Clémenceau était controversé au sein de la gauche française, c'est sans doute pourquoi vous l'aimez", a lancé le Président, alors que la majorité est tiraillée.

Et de poursuivre: "Clémenceau n'a pas été président de la République, mais on peut réussir sa vie sans être président de la République". Une phrase surprenante faisant écho aux titres de presse prêtant à Manuel Valls, candidat à la primaire PS en 2011, des ambitions pour 2017 et après.

Cette allusion visait peut-être également Laurent Fabius. Dans son livre Merci pour ce moment, Valérie Trierweiler, ex-compagne du chef de l'État, lui prête ce propos au sujet du chef de la diplomatie française: "C'est terrible pour lui, il a raté sa vie (...) parce qu'il n'est jamais devenu président."

Georges Clemenceau, qui fut ministre de l'Intérieur comme Manuel Valls, fut président du Conseil de 1906 à 1909, puis de 1917 à 1920 et conduisit la France à la victoire lors de la Première Guerre mondiale avec le président de la République Raymond Poincaré. Il échoua par la suite à devenir président de la République, alors élu par les parlementaires qui lui préférèrent Paul Deschanel en 1920.

Ayrault cité deux fois

L'insigne, une écharpe bleue et une étoile en vermeil à six branches portée côté gauche, récompense "les mérites distingués" du récipiendaire, selon la chancellerie de l'ordre. Cette décoration, créée en 1963, a été remise pour la première fois à Jacques Chirac par Valéry Giscard d'Estaing en 1974. Depuis cette date, tous les hôtes de Matignon en fonction depuis au moins six mois y ont droit.

Jean-Marc Ayrault avait été décoré le 28 novembre 2012 dans une relative discrétion, la presse n'était pas invitée la cérémonie. François Hollande a d'ailleurs cité deux fois le nom du prédécesseur de Manuel Valls mercredi.

"Les mois à venir demanderont de la part du Premier ministre et du gouvernement résolution et sang-froid", a également déclaré François Hollande. "Il ne faut pas se laisser entraîner par je ne sais quelle polémique de l'instant. Rien ne compte, rien ne restera dans l'écume des jours de l'actualité. Ce qui compte, c'est d'aller jusqu'au bout des actes", a poursuivi le Président avant de remettre l'écharpe bleue.

François Hollande s'est fendu aussi d'une allusion aux anciens ministres redevenus députés (PS) Benoît Hamon, Aurélie Filippetti et Delphine Batho, qui se sont abstenus mardi lors du vote de la partie recettes de ce budget: "Je salue les députés qui ont eu cette conscience de leur rôle pour permettre que le pays puisse avoir des financements pour les priorités que j'avais fixées, l'éducation, la culture, la recherche, la justice, mais aussi l'emploi, d'abord l'emploi."

La mère de Manuel Valls et son épouse, Anne Gravoin, ont assisté à la décoration qui avait lieu dans le jardin d'hiver de l'Elysée. Elles ont reçu chacune un bouquet des mains du chef de l'Etat.

Karine Lambin