BFMTV

"Que Macron retire sa réforme, sinon on massacre": Darmanin et Le Maire ont reçu des menaces de mort

Bruno Le Maire et Gérald Darmanin lors d'une conférence de presse, à Paris, le 26 septembre 2020

Bruno Le Maire et Gérald Darmanin lors d'une conférence de presse, à Paris, le 26 septembre 2020 - Bertrand Guay / AFP

Ce n'est pas la première fois que les deux ministres reçoivent de tels courriers. Cette fois-ci, deux balles de revolver étaient scotchées sur une de ces lettres, réclamant l'abandon de la réforme des retraites.

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin et celui de l'Economie Bruno Le Maire, ont reçu de nouvelles lettres de menaces de mort, a-t-on appris mercredi auprès de Bercy. Dans l'un d'elles, les auteurs réclament l'abandon de la réforme des retraites.

Deux balles de revolver étaient scotchées sur une de ces lettres non manuscrites, envoyées à Bercy et que l'AFP a pu consulter. "Tu convaincs (...) Macron que cela suffit, qu'il retire sa réforme, sinon on massacre", est-il écrit dans ce courrier.

De précédentes menaces

Ces menaces ne sont pas les premières reçues par les ministres depuis leur nomination au gouvernement. De précédents courriers avaient notamment été reçus en septembre dernier, ou encore, en ce qui concerne Bruno Le Maire, juste avant le G7 de Biarritz en août dernier. Une plainte sera déposée dans la journée, a-t-on précisé à Bercy.

Gérald Darmanin avait déjà évoqué certains de ces courriers et "la violence des mots" dans une interview à franceinfo, en janvier 2018. "C'est difficile de voir qu'on peut faire naître autant de violence", avait-il commenté. 

dossier :

Emmanuel Macron

J. G. avec AFP