BFMTV

Conférence de presse d'Emmanuel Macron: découvrez la nouvelle salle des fêtes de l'Elysée

La nouvelle salle des fêtes de l'Elysée a été rénovée en seulement six semaines.

La nouvelle salle des fêtes de l'Elysée a été rénovée en seulement six semaines. - LUDOVIC MARIN / AFP

Rénovée en seulement six semaines, la nouvelle salle des fêtes de l'Elysée accueille jeudi la conférence de presse d'Emmanuel Macron.

Nouveau look pour un nouvel acte? La conférence de presse d'Emmanuel Macron, lors de laquelle le chef de l'Etat souhaiterait lancer l'acte 2 de son quinquennat, sera pour beaucoup l'occasion de découvrir la nouvelle salle des fêtes.

La pièce de 1000 mètres carrés, inaugurée en 1889, qui accueille près de 200 événements chaque année, a été rénovée en moins de six semaines au début de l'année. Sa nouvelle décoration avait été dévoilée à l'occasion du grand débat avec des élus d'Outre-mer. Comme vous le pouvez le voir sur les photos ci-dessous, le changement est saisissant.

Le style "rouge empire" a laissé place à un "gris XVIIIe". Les tapisseries au style vieillissant ont également été retirées et confiées au mobilier national afin de donner une allure plus épurée à la salle. L'idée était de relier chromatiquement cette salle des fêtes avec le Jardin d’hiver et le Salon Napoléon dans un style plus contemporain.

Une "vitrine de l'excellence française"

"C’est une intervention chirurgicale qui va avoir un effet énorme. Le projet est très sobre, pour rendre l’ensemble plus lumineux. Il s’agit de mettre en exergue l’élégance à la française" avait expliqué avant le lancement des travaux, Isabelle Stanislas, architecte d’intérieur en charge du projet.

Accueillant souvent des dignitaires étrangers, la salle des fêtes rénovée va être "une vitrine de l'excellence française et des métiers d'art", précise la présidence auprès de l'Agence France-Presse

Ces travaux à hauteur de 500 000 euros ont mobilisés une cinquantaine de personnes jours et nuits pendant six semaines pour respecter un planning serré. Cette rénovation s'inscrit dans une restauration plus globale du bâtiment, validée par la Cour des comptes, et qui devrait se dérouler sur les sept prochaines années pour un montant total de 100 millions d’euros.

Benjamin Rieth