BFMTV

Macron veut interire les téléphones portables à l'école primaire et au collège

Emmanuel Macron, le candidat d'En Marche!, souhaite interdire les téléphones portables à l'école primaire et au collège. Une mesure qui figure pourtant déjà dans le code de l'éducation.

Cela risque de faire des mécontents chez les moins de 15 ans. Emmanuel Macron souhaite interdire l'usage du téléphone portable dans l'enceinte des écoles primaires et des collèges. Dans un entretien accordé au Parisien publié ce jeudi, le candidat d'En Marche! a dévoilé son programme pour son "projet" présidentiel.

Une mesure qui pourrait améliorer les résultats scolaires des écoliers. Selon une étude de la London School of Economics menée auprès de 91 écoles britanniques, les élèves qui fréquentent des écoles où le téléphone est interdit ont de meilleurs résultats que les autres. Cette interdiction permettrait même de gagner une semaine de classe, comme le souligne l'étude.

Une interdiction inscrite dans le code de l'éducation

En France, environ 80% des élèves de sixième détiennent un téléphone portable. C'est souvent à l'occasion du passage de l'école primaire au collège que les enfants demandent à avoir leur premier téléphone.

Le code de l'éducation, suite à la loi du 12 juillet 2010 dite Grenelle 2, instaure déjà l'interdiction pour les élèves d'utiliser un téléphone mobile dans les écoles maternelles, élémentaires et les collèges. Mais comme le soulignait un sénateur, le texte n'est pas suffisamment appliqué, faute de sanctions prévues.

Céline Hussonnois-Alaya