BFMTV

Chirac "corrompu", Fillon "pauvre type": Buisson retrace ses années avec Sarkozy

Patrick Buisson dévoile dans un ouvrage à paraître des propos tenus par son ancien patron mais livre aussi des éléments pour comprendre la stratégie qui a mené Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

Dans un livre à paraître, La cause du peuple, Patrick Buisson, conseiller de Nicolas Sarkozy pendant la campagne de 2012, livre les secrets de la campagne présidentielle du candidat à la primaire de la droite et du centre. Et distille les anecdotes que L'Express dévoile en exclusivité avec le concours de RMC et de BFMTV.

Chirac, "un type corrompu"

Sur son prédécesseur à l'Elysée, Nicolas Sarkozy n'est pas tendre. Il estime que Jacques Chirac, hospitalisé depuis une semaine pour des problèmes respiratoires, est "le plus détestable de tous les présidents de la Vème République". "Je n’ai jamais vu un type aussi corrompu" juge Nicolas Sarkozy. 

Emeutes anti-CPE, des "bandes de blacks et de beurs"

En 2006, Nicolas Sarkozy est ministre de l'Intérieur dans le gouvernement de Dominique de Villepin. Alors que les manifestations contre le CPE battent son plein, des émeutes éclatent à Paris. Et selon Patrick Buisson, Nicolas Sarkozy n'aurait rien fait pour les empêcher, bien au contraire: 

"Nous avions pris la décision de laisser les bandes de black et de beurs agresser les jeunes Blancs aux Invalides, tout en informant les photographes de Paris Match" écrit Buisson. "L'émotion fut en effet à son comble, après la publication de photos (...) dont l'opinion ne retiendrait qu'une chose: des hordes sauvages étaient entrées dans Paris".

DSK et "une histoire de parties fines à Lille"

En tant que "premier flic de France", Nicolas Sarkozy savait tout des activités de Dominique Strauss-Kahn à Lille. En 2012, selon Patrick Buisson, le candidat à la présidentielle veut que l'ex-patron du FMI soit le candidat de la gauche. "J'ai de quoi le faire exploser en plein vol" explique Sarkozy, évoquant "une histoire de parties fines à Lille"

  • François Fillon, un "pauvre type"

L'erreur de François Fillon? Avoir inauguré une mosquée. Sur celui qui était alors son Premier ministre, Nicolas Sarkozy tance: 

"Pauvre type, tant qu'il y est, il n'a qu'à venir mercredi au Conseil des ministres en babouches et avec un tapis de prières".

Des "valeurs communes" avec le FN"

Entre les deux tours de la présidentielle de 2007, Patrick Buisson explique avoir été mandaté par Nicolas Sarkozy pour appeler personnellement Jean-Marie Le Pen, alors président du FN. "Demande-lui ce qu'il veut. S'il faut le recevoir, je le recevrai" affirme le candidat de l'UMP à la présidence. 

Patrick Buisson affirme avoir rencontré Jean-Marie Le Pen au noms des "valeurs communes" que Nicolas Sarkozy disait partager avec le FN. Selon son conseiller, l'ancien président aurait même demandé à des élus de droite de parrainer le patriarche d'extrême-droite pour qu'il puisse se présenter à l'élection présidentielle.

Interrogé au sujet de la publication du livre de Patrick Buisson, Nicolas Sarkozy a répondu à Europe 1 que ça ne "l'intéresse pas". De son côté, Patrick Buisson, qui a enregistré des heures de discussion et de réunions avec Nicolas Sarkozy et son entourage, assure que tout le contenu du livre est véridique, et inscrit sur ces enregistrements dont la véracité n'a jamais été mise en cause par ses adversaires.

dossier :

Jacques Chirac

Paul Aveline