BFMTV

Benoît Hamon: "François Fillon a décidé d'hystériser le débat"

Benoît Hamon s'est exprimé ce vendredi sur BFMTV et RMC, au sujet des affaires judiciaires qui concernent François Fillon. Pour le candidat PS à la présidentielle, ce dernier "tire toute la campagne vers le bas".

"J'en peux plus des affaires de François Fillon, ça suffit, on ne parle que de cela. On parle hier de l'indépendance des journalistes, je veux parler lutte contre le chômage, on nous répond François Fillon", s'est indigné ce vendredi Benoît Hamon, invité de BFMTV et RMC.

Malgré sa future convocation en vue d'une mise en examen le 15 mars prochain, François Fillon ne compte pas renoncer à la présidentielle. 

"C'est lui qui a décidé d'hystériser le débat public autour de sa situation en montrant du doigt les juges. Pourquoi est-il indigne aujourd'hui? Comment pourrait-il demain être le garant de l'indépendance de la justice, lui qui construit une campagne autour de la dénonciation des juges?" analyse Benoît Hamon. 

"Comment pourrait-il être digne de confiance?"

L'ancien chef du gouvernement de Nicolas Sarkozy a vivement critiqué la justice ce mercredi, lors de sa conférence de presse, l'accusant d'être instrumentalisée. A ce sujet, Benoît Hamon affirme:

"Comment pourrait-il demain être digne de confiance, lui qui réclame une justice d'exception pour lui, une trêve, au nom de quoi? Lui qui veut que les sanctions soient rapides, immédiates contre tout le monde, mais échapper au verdict des juges, ce n'est plus possible".

Le vainqueur de la primaire de gauche conclut: "Ce qui est insupportable, c'est qu'il tire toute cette campagne vers le bas. La réponse FN va émerger, qui continue aujourd'hui à être bien présente dans les intentions de vote."
dossier :

Benoît Hamon

Alexandra Milhat