BFMTV

A "Quotidien", Hamon juge que "les forces de l'argent inspirent" les projets de Macron et Fillon

-

- - BFMTV

Benoît Hamon était l'invité de l'émission "Quotidien" sur TMC ce jeudi soir. Il a regretté que "les forces de l'argent" influencent d'après lui les programmes d'Emmanuel Macron et François Fillon et, plus largement, "polluent la campagne".

Benoît Hamon, candidat désigné par la primaire de la "Belle alliance populaire", a répondu aux questions de Yann Barthés lors de l'émission "Quotidien" sur TMC ce jeudi soir. Il intervenait quelques heures après avoir présenté la version définitive de son programme. Mais au moment d'évoquer ceux de deux ses rivaux, il a adopté une position offensive.

"La campagne est polluée par l'argent, à la fois dans le comportement de ceux qui ont un rapport à l'argent qui ne colle pas avec l'exemplarité qu'on attend d'un chef de l'Etat, mais aussi polluée par les forces de l'argent de l'argent qui inspirent à mes yeux beaucoup les projets de François Fillon et d'Emmanuel Macron. Il y a trop d'intérêts privés", a développé l'ancien ministre de l'Education nationale. 

Une déclaration qui en rappelle d'autres

Cette sortie contre les "forces de l'argent" fait écho aux propos qu'avait tenus il y a quelques mois François Bayrou au sujet d'Emmanuel Macron, avant de le rallier récemment, mais aussi de François Fillon. Mais il faut noter que le membre du Parti socialiste avait peut-être en tête la longue histoire de cette expression à gauche. En 1971, par exemple, François Mitterrand, lors du fameux congrès d'Epinay, prônait la rupture avec "toutes les puissances de l’argent" avant, en 1980, de dire défier, "le regard clair", les "forces de l'argent". 

dossier :

Benoît Hamon

R.V.