BFMTV

Kerviel, affaire Agnelet et Gilles Patron: la semaine de la justice

Jérôme Kerviel reste condamné à 3 ans de prison ferme.

Jérôme Kerviel reste condamné à 3 ans de prison ferme. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

BFMTV.com revient pour vous sur l'actualité judiciaire marquante des sept derniers jours. Cette semaine, la condamnation du trader Jérôme Kerviel a été en partie confirmée, et un père qui a tué sa fille handicapée condamné à cinq ans avec sursis.

Si l'actualité judiciaire cette semaine vous a échappé, BFMTV.com vous propose de vous mettre à la page en un coup d'oeil.

36 ans. Cette semaine, Maurice Agnelet comparaissait pour la troisième fois pour l'assassinat d'Agnès Le Roux. L'héritière du casino Palais de la Méditerranée, qui était sa jeune maîtresse, a disparu en 1977 sans que son corps ne soit jamais retrouvé. C'est l'une des plus vieilles énigmes judiciaires de France.

Aquittés. Dominique Aubry, riche veuve de Neuilly-sur-Seine, s'est suicidée. C'est la conclusion à laquelle a abouti la cour d'assises des Hauts-de-Seine, mardi, en acquittant les deux hommes qui étaient accusés de l'avoir assassinée, et d'avoir maquillé son meurtre en pendaison sur une luxueuse péniche, en 2005. Le parquet a fait appel de la décision.

Kerviel ne paiera pas de dommages et intérêts

• "Relation amoureuse". Il est suspecté de viols et/ou agressions sexuelles sur cinq victimes, dont la soeur jumelle de Laetitia, Jessica Perrais. Le procès de Gilles Patron, ancien père d'accueil de Laetitia, assassinée par Tony Meilhon en 2011, s'est ouvert mardi à Nantes devant les assises de Loire-Atlantique. Gilles Patron prétend qu'il entretenait une "relation amoureuse" avec Jessica Perrais, dont il était le père d'accueil.

Infanticide. Americo Carneiro, jugé pour avoir étouffé sa fille Johana, six ans, dont le lourd handicap lui était devenu insupportable, a été condamné vendredi à cinq ans de prison avec sursis par la cour d'assises de Seine-et-Marne, à Melun. "M. Carneiro aimait sa fille, c'est certain. Mais son geste n'est pas un acte d'amour", a souligné l'avocate générale.

Trader star. La Cour de cassation a confirmé mercredi la condamnation de Jérôme Kerviel. Tout en annulant les dommages et intérêts mirobolants (4,9 milliards d'euros) que la justice lui avait ordonné de verser à la Société Générale.

Aurélie Delmas