BFMTV

Laurent Ruquier: "François Fillon a peut-être peur qu'on parle de ses voyages en hélicoptère"

Laurent Ruquier dans les studios de RTL (2015)

Laurent Ruquier dans les studios de RTL (2015) - Bertrand Guay / AFP

De Nadine Morano à François Fillon, l'animateur d'On n'est pas couché a décidé de faire le point sur les récentes polémiques politiques autour de son talk-show du samedi soir sur France 2.

Si Laurent Ruquier rêvait d'une rentrée apaisée, c'est raté. Depuis quelques semaines, l'animateur d'On n'est pas couché est au centre des débats. Notamment avec les politiques qu'il n'a pas ménagé, aussi bien sur son plateau qu'en dehors. Dans une interview accordée au Parisien ce samedi 3 octobre, le présentateur de France 2 fait le point sur ses récentes sorties sur Nadine Morano, François Fillon et Jack Lang.

Concernant Nadine Morano, Laurent Ruquier a tenu à clarifier les choses. Invitée de son talk-show le 26 septembre dernier, la membre du parti Les Républicains avait créé une vive polémique en expliquant que la France était un pays de "race blanche". Des propos qui pourraient lui coûter chers. Mais contrairement à ce qu'il avait laissé sous-entendre dans son émission Les Grosses Têtes, l'animateur ne se sent pas "coupable".

"Nadine Morano est responsable de ses propos"

"Tout est sorti de son contexte, c'est dingue. C'est dit sur le ton de la plaisanterie au sein des Grosses Têtes sur RTL, assure-t-il. Je ne me sens pas coupable. Je suis désolé pour elle, mais elle est responsable de ses propos. On ne l'a pas poussée à faire cette déclaration."

Confiant ne pas chercher à créer le buzz, Laurent Ruquier est également revenu sur ses relations avec Jack Lang, qu'il n'avait pas hésité à moquer dans son émission à la radio en le qualifiant de "momie". "Jack Lang, ce n'est pas nouveau. Je ne l'invite plus depuis plusieurs saisons", a-t-il expliqué.

Mais l'homme politique avec qui le courant ne passe pas du tout depuis quelques temps reste sans aucun doute François Fillon. Ce dernier résumait récemment sur BFMTV l'émission On n'est pas couché à un programme fait "de caricature, d'agressivité et d'une forme de débat qui n'apporte rien" et expliquait ne jamais vouloir s'y rendre. Laurent Ruquier n'avait alors pas manqué d'ironiser sur les propos de l'ancien premier ministre qui préférait le plateau du Grand journal de Canal+ à celui de son talk-show sur France 2.

"François Fillon a peut-être peur des questions qu'on ne lui pose pas sur les autres plateaux"

Au Parisien, Laurent Ruquier n'hésite pas à aller plus loin et précise sa pensée concernant François Fillon: "Il a peut-être peur qu'on lui dise: 'Comment se fait-il que vous soyez candidat contre Sarkozy alors que pendant cinq ans, vous avez accepté d'appliquer la politique qu'il souhaitait ?' Et il a peut-être peur qu'on parle de ses voyages en hélicoptère pour aller chez lui dans la Sarthe. Une question qu'on ne lui pose pas sur les autres plateaux."

L'animateur, qui refuse de "se laisser faire" quand on l'attaque, conclut sur cette parenthèse politique: "J'essaie d'être objectif et de faire mon métier avec le plus d'éthique possible. Je ne suis ni militant, ni d'un d'un camp ni d'un autre."

Fabien Morin