BFMTV

La journaliste Vanessa Burggraf quitte On n'est pas couché

Vanessa Burggraf dans l'émission "On n'est pas couché" sur France 2

Vanessa Burggraf dans l'émission "On n'est pas couché" sur France 2 - Capture d'écran - France 2

La chroniqueuse annonce dans les colonnes du Parisien qu'elle réintégrera France 24 à la rentrée, chaîne qu'elle avait quittée pour France 2.

Une année lui aura suffi. Vanessa Burggraf, chroniqueuse d'On n'est pas couché depuis septembre dernier, n'officiera plus sur le plateau de Laurent Ruquier l'an prochain. La journaliste annonce ce jeudi dans les colonnes du Parisien qu'elle retournera à France 24 à la rentrée 2017, chaîne pour laquelle elle travaillait avant d'intégrer France 2. 

"C'est ma décision, je ne suis pas poussée dehors", assure-t-elle au quotidien. "Mais, il y a trois semaines, la direction de France 24 m’a proposé de prendre la direction éditoriale de la chaîne française. (...) c’est une belle proposition que je ne pouvais pas refuser car l’actualité internationale est particulièrement intense en ce moment."

Des moments "difficiles" et "douloureux"

Vanessa Burggraf reconnaît par ailleurs que "la perspective de rentrer dans l'ombre ne (lui) déplaît pas." Celle qui a plusieurs fois fait l'objet des sarcasmes des internautes (ou de représentants politiques) reconnaît avoir vécu des "moments difficiles, douloureux même". 

Elle revient notamment sur le buzz engendré par son accrochage avec Najat Vallaud-Belkacem. La journaliste avait attribuée la réforme de l'orthographe à l'ancienne ministre, qui l'avait alors accusée de relayer une "fake news" sur le plateau, le 20 mai dernier: "Il faut remettre les choses dans leur contexte, j’ai fait une erreur en 40 émissions. Ça arrive à beaucoup de journalistes de faire des erreurs. On ne m’a pas fait de cadeau, ce sont les règles du jeu. Je les accepte."

"Elle n'était jamais épargnée"

Pour la direction, Vanessa Burggraf avait toujours sa place au sein de l'équipe. En avril dernier, Laurent Ruquier avait assuré sur son plateau que la journaliste et son confrère Yann Moix seraient reconduits aux postes de chroniqueurs pour la rentrée 2017.

Dans Le Parisien, l'animateur estime que sa chroniqueuse a fait l'objet d'"une campagne injustifiée": "Ses prédécesseurs aussi faisaient des erreurs et on n’en parlait pas autant. Zemmour a dit bien pire, Yann Moix se trompe parfois (...) Mais elle n’était jamais épargnée et je ne sais pas pourquoi."

Reste à savoir qui remplacera Vanessa Burggraf aux côtés de Yann Moix en septembre après ce départ imprévu: "Je suis quasi sûr de recruter une femme. J’aimerais bien prendre de la hauteur. Donc plutôt une philosophe qu’une journaliste", annonce déjà Laurent Ruquier. 

Benjamin Pierret