BFMTV

Meghan Markle: ses tenues s'arrachent déjà en quelques heures

Meghan Markle dans le quartier de Brixton à Londres le 9 janvier 2018

Meghan Markle dans le quartier de Brixton à Londres le 9 janvier 2018 - Dominic Lipinski - POOL - AFP

A l'instar des tenues que portent Kate Middleton ou encore George et Charlotte, les vêtements choisis par la fiancée du prince Harry finissent (très) rapidement en rupture de stock.

Vestimentairement parlant, Meghan Markle passe d'un extrême à l'autre avec la même élégance qu'une certaine Kate Middleton. Habillée d'une robe haute-couture à 63.000 euros sur les photos officielles au côté de son fiancé le prince Harry, c'est emmitouflée dans un pull tout simple à 50 euros qu'elle s'est rendue mardi à Brixton, quartier défavorisé de Londres.

Son haut, un modèle noir à manches ballon de la marque Marks & Spencer, a rapidement séduit les acheteuses britanniques, qui se sont précipitées en boutique et sur l'e-shop. Résultat: le pull, écoulé en seulement quelques heures, n'est plus disponible - l'enseigne, toutefois, prévoit du réassort. Pour le reste de sa tenue, la star de Suits avait opté pour plus onéreux, avec un pantalon Burberry, une écharpe Jigsaw et un manteau Smyth qu'elle possède depuis déjà plusieurs années.

Une machine à rupture de stock

Ce n'est pas la première fois que ce que porte Meghan Markle incite les fashionistas du monde entier à dégainer leur carte bancaire et ce, plus vite que leur ombre. Sa tenue d'annonce de fiançailles fin novembre dernier, composée d'un manteau Line The Label, d'une robe P.A.R.O.S.H. et de chaussures Aquazzura, s'était retrouvée en rupture de stock en quelques jours.

Même combat pour celle des Invictus Games, composée d'une chemise Misha Nonoo, d'un jean déchiré Mother, d'une paire de ballerines Sarah Flint et d'un cabas en cuir Everlane. Le magazine Elle UK rapporte même que le sac bordeaux signé Strathberry, qu'elle portait lors de son premier bain de foule en tant que future Duchesse du Sussex, s'est arraché en 11 minutes sur le site de la marque. 

Une influence mode qui n'est pas sans rappeler celle de Kate Middleton, dont les robes de grossesse et autres manteaux chics finissent sold out en un rien de temps. Un succès qui se répercute aussi sur les tenues de ses enfants, habillés de manière très abordable: les salopettes de George font fureur, tandis que les boutiques qui ont le "malheur" de vendre les robes fleuries et blouses à froufrous de la petite Charlotte se font dévaliser.

N.B.