BFMTV

Osmosis: premières images de la nouvelle production française de Netflix, diffusée en mars prochain

Hugo Becker, l'un des acteurs de "Osmosis"

Hugo Becker, l'un des acteurs de "Osmosis" - Netflix

C'est le 29 mars que les abonnés de la plateforme pourront découvrir cette nouvelle série originale française. Le géant du streaming dévoile de premières images de cette série d'anticipation.

Après les intrigues politiques de Marseille et la comédie romantique avec Plan Coeur, c'est la science-fiction que Netflix a choisi pour sa prochaine série française, Osmosis, diffusée le 29 mars sur la plateforme.

L'intrigue de cette série en huit épisodes, tournée en région parisienne, se situe dans la capitale française. Elle mêle romance et anticipation, à en croire le synopsis:

"Paris, dans un futur proche. La technologie a repoussé les frontières de l'imaginable en déchiffrant le code du véritable amour. Grâce aux données de ses utilisateurs, obtenues via des micro-robots implantés dans leur cerveau, la nouvelle application 'OSMOSIS' garantit avec certitude de trouver le partenaire idéal, et transforme le rêve ultime de trouver l'âme soeur en réalité. Mais y a-t-il un prix à payer lorsqu'on laisse un algorithme choisir l'homme ou la femme de notre vie? Quand en échange de cet amour éternel, la technologie peut accéder aux recoins les plus intimes de notre esprit, et à nos souvenirs les plus secrets…"

Adaptation futuriste

La plateforme a dévoilé quelques premières photos, qui rendent compte de l'atmosphère futuriste de cette nouvelle production originale hexagonale:

Agathe Bonitzer
Agathe Bonitzer © Netflix
"Osmosis"
"Osmosis" © Netflix
"Osmosis"
"Osmosis" © Netflix

Osmosis est adaptée d'une websérie d'Arte produite par Telfrance (Groupe Newen) et crée par Audrey Fouché (Les Revenants, Borgia) pour Netflix. On y retrouve les acteurs Hugo Becker (Baron Noir, Au service de la France...) Agathe Bonitzer (La Belle et la Belle) ou encore Gaël Kamilindi (Un amour impossible). Comme nous le dévoilions en septembre dernier, cette nouvelle création originale s'annonce très osée: Osmosis promet de montrer pas mal de sexe à l'écran, à l'image d'autres productions Netflix internationales comme Elite.

Benjamin Pierret