BFMTV

Mobilisation anti-armes: Jesse Hughes s'excuse après ses propos polémiques

Jesse Hughes en octobre 2017

Jesse Hughes en octobre 2017 - Suzanne Cordeiro /AFP

Une semaine après les faits, le rescapé du Bataclan s'est excusé pour avoir critiqué les centaines de milliers de personnes qui ont manifesté aux Etats-Unis contre les armes à feu.

Jesse Hughes, le chanteur des Eagles of Death, a été violemment critiqué la semaine dernière après s'être attaqué aux centaines de milliers de personnes qui ont manifesté aux Etats-Unis contre les armes à feu.

Le rescapé du Bataclan s'est excusé le 1er avril pour avoir déclaré que les manifestants "dénigrent et exploitent la mémoire et la mort de 16 jeunes étudiants pour obtenir des likes sur Facebook et attirer l'attention des médias". 

"Je suis vraiment désolé"

"J'ai publié récemment sur Instagram des messages qui ne reflètent pas mon avis sur plusieurs sujets", a déclaré Jesse Hughes dans une vidéo postée sur Instagram. "Je voulais parler du détournement de ce beau mouvement initié par la jeunesse, mais mon propos est apparu comme une attaque personnelle et méchante de ces jeunes".

"Je veux être clair: je n'ai jamais voulu que cela se produise. Je n'ai jamais voulu contester la jeunesse des Etats-Unis et cette belle chose qu'elle a réalisée. Je suis vraiment désolé", poursuit-il.

"En tant que personne qui a vu ses amis se faire tirer dessus et des gens perdre la personne qu'ils aiment, j'aurais dû gérer cela d'une manière beaucoup plus mature et responsable et j'ai merdé", concède-t-il, avant de conclure: "J'espère que vous pourrez me pardonner. Sachez s'il vous plaît que je ne voulais pas dire ce que j'ai eu l'air de dire". 

Jérôme Lachasse