BFMTV

Star Wars, Marvel, La Belle et le Clochard, une série Love, Simon... ce qui sera disponible sur Disney+

La nouvelle version de La Belle et le Clochard

La nouvelle version de La Belle et le Clochard - Disney+

Disponible dès le 12 novembre aux Etats-Unis, la plateforme sera lancée ensuite progressivement à d'autres régions du monde, à commencer par l'Europe de l'ouest.

De La Reine des Neiges à Star Wars en passant par des programmes originaux: la plateforme de streaming de Disney, qui sera moins chère que Netflix, a été dévoilée en détails jeudi, pour un lancement en fin d'année aux Etats-Unis et d'ici deux ans dans le reste du monde.

Compte-tenu de la notoriété de la maison mère de Mickey et de son catalogue, cette plateforme est très attendue, dans un marché du streaming déjà très fourni mais qui continue son ascension à mesure que les consommateurs changent leurs habitudes, au détriment des offres traditionnelles des bouquets câble et satellite.

Plus de vingt-cinq séries originales et plus de dix films originaux

Disney+ sera lancée le 12 novembre aux Etats-Unis, au prix de 6,99 dollars par mois, un prix "que nous avons voulu accessible" aux plus de consommateurs possible, a commenté jeudi Bob Iger, patron de la World Disney Company, en présentant cette nouvelle offre aux investisseurs.

La plateforme sera lancée ensuite progressivement à d'autres régions du monde, à commencer par l'Europe de l'ouest, ont précisé les responsables du géant américain qui vient de boucler son rachat d'une bonne partie de 21st Century Fox, étoffant ainsi encore son catalogue.

"Disney+ est construite sur ces fondations, qu'aucune autre entreprise technologique ou de contenus ne peut concurrencer", a aussi assuré M. Iger, qui a promis pour sa première année plus de vingt-cinq séries originales et plus de dix films originaux.

Star Wars, Marvel et Pixar

Disney a promis notamment une série animée dérivée de Toy Story ou plusieurs séries à gros budget tirées de l'univers Star Wars, dont The Mandalorian et un prequel de Rogue One. Est également prévue une nouvelle version de La Belle et le Clochard. Un premier visuel dévoile un film dans la lignée du Roi Lion et du Livre de la Jungle

La nouvelle version de La Belle et le Clochard
La nouvelle version de La Belle et le Clochard © Disney+

Marvel proposera une série animée intitulée What if, qui imaginera des scénarios alternatifs aux blockbusters à succès. Le premier volet mettre en scène Peggy Carter dans le rôle de Captain America. Le studio prépare aussi Falcon & Winter Soldier et WandaVision, consacrée à Scarlet Witch (Elizabeth Olsen) et Vision (Paul Bettany). Gros succès de l'année 2018, le teen movie Love, Simon, qui raconte le coming-out d'un jeune homosexuel, sera décliné en série par les showrunners de This is Us.

Disney+ proposera non seulement le catalogue des productions Disney mais aussi de Pixar, les franchises Star Wars et Marvel ou les programmes de la chaîne National Geographic. En outre, les trente saisons de la série animée Les Simpsons (venant de chez Fox) seront aussi disponibles sur la plateforme. Le film Captain Marvel, actuellement en salles, sera disponible en exclusivité dès le lancement, ont ajouté les responsables du groupe.

"60 à 90 millions d'abonnés dans le monde d'ici 2024"

Pour son lancement, les abonnés pourront accéder à 7.500 épisodes de séries, 400 films issus du catalogue historique et 100 films plus récents. Fort d'un catalogue déjà énorme, Disney sera moins contraint d'investir aussi massivement que Netflix en contenus originaux pour attirer le chaland.

Disney anticipe "60 à 90 millions d'abonnés dans le monde d'ici la fin de (l'exercice budgétaire) 2024", dont les deux tiers en dehors des Etats-Unis, a précisé la directrice financière Christine McCarthy, ajoutant que le groupe comptait investir environ un milliard de dollars pour les contenus originaux la première année. Le groupe n'anticipe pas de bénéfices pour Disney+ avant environ 5 ans.

Jérôme Lachasse avec AFP