BFMTV

L'armée syrienne lance une offensive contre Daesh dans la province de Raqqa

Des soldats de l'armée syrienne près de Raqqa, en février 2016

Des soldats de l'armée syrienne près de Raqqa, en février 2016 - Stringer - AFP

L'armée syrienne est entrée ce samedi pour la première fois depuis près de deux ans dans la province de Raqqa, dans le nord du pays, bastion du groupe jihadiste Daesh contre lequel elle mène une offensive soutenue par l'allié russe, a indiqué une ONG.

Les troupes soutenues par les frappes russes

Les troupes du régime "sont soutenues par les frappes des avions russes et des supplétifs syriens entraînés par Moscou" dans leur offensive lancée jeudi pour reprendre principalement la ville de Tabqa, a affirmé le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Elles "sont entrées samedi matin pour la première fois dans la province de Raqqa depuis août 2014", lorsqu'elles avaient été chassées par le groupe terroriste, a-t-il précisé.

Une autre offensive dans la même province

Le premier objectif de l'armée est de prendre la ville de Tabqa, sur l'Euphrate, près de laquelle se trouve une prison contrôlée par Daesh et un aéroport militaire. L'armée et ses alliés sont entrées dans la province de Raqqa à partir du sud-ouest et se trouvent à moins de 40 km de Tabqa, prise par les jihadistes en 2014.

Cette année-là, Daesh avait exécuté 160 soldats après la prise de son aéroport militaire. Au moins 26 jihadistes et neuf combattants prorégime ont péri depuis le début de l'offensive jeudi. Celle-ci intervient une dizaine de jours après que les Forces démocratiques syriennes, une coalition arabo-kurde, appuyées par les Etats-Unis ont lancé une offensive dans la même province à partir du nord.

C.H.A. avec AFP