BFMTV
en direct

EN DIRECT - Présidentielle américaine: les démocrates prêts à "combattre" en justice

D-Day dans la course à la Maison Blanche. Plus de 255 millions d'Américains sont appelés aux urnes pour choisir qui de Donald Trump ou Joe Biden sera leur prochain président. Une élection sous haute tension dans un pays plus divisé que jamais.

Biden promet une lutte "sans répit jusqu'à ce que chaque bulletin soit compté"

Quelques minutes après le tweet de Donald Trump, le candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, a promis que son camp lutterait jusqu'au bout afin que tous les bulletins de vote de la présidentielle soient pris en compte, malgré la volonté de son rival républicain d'interrompre le décompte.

"Nous ne nous accorderons aucun répit jusqu'à ce que chaque bulletin de vote soit compté", a tweeté l'ancien vice-président de Barack Obama.

Trump dénonce "l'apparition de bulletins surprise" dans la nuit

Le président américain Donald Trump a cherché à semer le doute sur les opérations de dépouillement en cours dans plusieurs États-clés pour l'élection présidentielle, évoquant des fraudes sans fournir de preuve.

"Hier soir j'avais une bonne avance, dans de nombreux Etats-clés", a-t-il tweeté. "Puis, un par un, ils ont commencé à disparaître magiquement avec l'apparition et le comptage de bulletins surprise".

Il s'agit en réalité du dépouillement de bulletins arrivés par courrier, qui pourraient mettre plusieurs jours à être comptés dans certains États.

Quels sont les recours possibles en cas de contestation des résultats?

Les recours sont possibles au niveau de chaque État, mais aussi au niveau fédéral, avec la Cour suprême.

Ces 4 États qui vont décider de l'issue de l'élection américaine

Les résultats de 4 Etats-clés sont encore incertains, au lendemain du vote. Focus sur la Pennsylvanie, le Michigan, le Wisconsin et la Géorgie, dont les décomptes décideront de l'issue de la présidentielle dans les prochaines heures.

Le dépouillement dans un bureau de vote de Philadelphie filmé en direct

La Pennsylvanie fait partie de ces Etats-clés dans lesquels l'issue du vote est particulièrement scrutée. Le dépouillement, auquel participent de très nombreux bénévoles, s'y poursuit depuis mardi soir. Celui d'un bureau de vote de Philadelphie est même retransmis en direct sur YouTube.

Ni masque, ni distanciation sociale à la Maison Blanche lors du discours de Trump

Des images de la Maison Blanche cette nuit interpellent aux Etats-Unis. Lors du discours de Donald Trump revendiquant sa victoire à la présidentielle américaine - alors que les résultats définitifs ne sont pas encore disponibles - plusieurs dizaines de personnes étaient présentes, sans masque, et sans respecter la distanciation sociale.

Dans le Wisconsin, les résultats retardés à cause d'une panne de cartouche d'encre

Même une élection aussi important que la présidentielle américaine n'échappe pas aux aléas du quotidien. Alors que le décompte des voix se poursuit aux États-Unis pour départager Donald Trump et Joe Biden, l'un des bureaux de vote du Wisconsin a du faire face à un inconvénient des plus désagréables.

Une machine chargée de comptabiliser les votes par correspondance est tout simplement tombée en panne d'encre dans un bureau de vote située à Green Bay, rapporte un journaliste du New York Times.

Joe Biden prend la tête dans le Wisconsin, mais de nombreux bulletins encore à dépouiller

C'est un État qui paraît désormais indispensable à Joe Biden pour conserver ses chances d'entrer à la Maison Blanche: dans le Wisconsin, les résultats sont toujours incertains, mais le candidat démocrate a pour l'heure une légère avance sur Donald Trump, avec 49,3% des suffrages dépouillés contre 49,0% pour son rival, selon CNN. Mais il reste encore 11% des voix à décompter dans cet État.

Les résultats partiels dans le Wisconsin à 11h, heure de Paris.
Les résultats partiels dans le Wisconsin à 11h, heure de Paris. © BFMTV

Joe Biden remporte Hawaii

L'archipel du pacifique qui compte pour 4 grands électeurs a été remporté par le candidat démocrate dans la course à la Maison Blanche.

De fait, à ce stade du dépouillement, Joe Biden mène avec 224 grands électeurs contre 213 contre Donald Trump.

L'Allemagne s'inquiète d'une "situation très explosive"

L'Allemagne s'inquiète d'une "situation très explosive" aux Etats-Unis, après que Donald Trump s'est déclaré vainqueur de l'élection présidentielle avant même la fin du décompte des voix.

Le résultat de "cette élection n'est pas encore décidé (...) les votes sont encore en cours de dépouillement", a observé sur ZDF Annegret Kramp-Karrenbauer, la ministre de la Défense allemande, mettant en garde contre "une crise constitutionnelle aux États-Unis".

L'équipe de Biden dénonce des propos "scandaleux" et "sans précédent" de Trump

L'équipe de Joe Biden réagit au discours de Donald Trump, au cours duquel le président américain a dénoncé des "fraudes" et revendiqué la victoire, malgré le décompte des résultats toujours en cours. Le camp démocrate évoque des propos "scandaleux" et "sans précent" et se dit prêt à "combattre" en justice si le candidat républicain saisit la Cour suprême, comme il l'a annoncé.

NBC coupe le discours de Trump en raison de "fausses déclarations"

La chaîne américaine NBC a décidé d'écourter la diffusion de l'allocution de Donald Trump depuis la Maison Blanche en raison de "fausses déclarations" de l'actuel président américain.

A partir de 6'40" dans cette vidéo, la présentatrice intervient afin d'expliquer que les faits avancés par Trump, dont ses victoires dans des États tels que le Michigan ou la Pennsylvanie ne pouvaient être confirmés à l'heure actuelle.

Dans différents États, qui s'annoncent décisifs pour le scrutin, le dépouillement est toujours en cours.

Trump dénonce des "fraudes" et annonce vouloir saisir la Cour suprême des États-Unis

Lors de cette même allocution, Donald Trump a pointé du doigt de possibles fraudes et a d'ores-et-déjà annoncé sa volonté de saisir la Coup suprême.

"Un groupe de personnes essaie de les priver de leurs droits et nous ne les laisserons pas faire", assure-t-il.

"C’est de la fraude, c’est une honte pour ce pays. Tout s’est arrêté alors que nous allions fêter. Il faut garantir l’intégrité de cette élection. Nous souhaitons que la loi soit appliquée correctement. Nous irons à la cour suprême, nous souhaitons que les votes soient arrêtés. C’est un moment très triste pour moi. Nous allons gagner et en ce qui me concerne nous avons déjà gagné."

Trump revendique des victoires dans des États où les résultats sont encore incertains

Lors de son allocution depuis la Maison Blanche, le président américain Donald Trump a présenté des "résultats incroyables" et a également revendiqué la victoire dans plusieurs États dans lesquels le dépouillement n'est pas encore terminé.

"On a gagné au Texas de 700.000 voix. On va clairement gagner en Géorgie, on a 2,5 points d’avance avec 7% des voix. On a gagné en Caroline du Nord, 1,4 points avec plus que 5% à dépouille, il ne peut pas nous rattraper", a-t-il souligné.

En ce qui concerne un autre swing state, la Pennsylvanie, Trump assure être également en tête. "En Pennsylvanie nous gagnons d’une marge significative. Nous avons 690.000 voix d’avance, ce n’est même pas une bataille. Avec 64% des voix déjà comptées, ils ne pourront pas nous rattraper."

Donald Trump remporte le Montana

3 nouveaux grands électeurs pour le candidat démocrate et actuel président américain, qui a empoché cet État du Nord du pays, qui longe la frontière canadienne.

Plusieurs Etats assouplissent un peu plus leur législation sur les drogues

Plusieurs Etats américains ont profité mardi des référendums qui accompagnent traditionnellement l'élection présidentielle américaine pour assouplir leur législation sur les stupéfiants, à commencer par l'Oregon qui a décriminalisé la possession des drogues dites "dures" pour usage personnel, une première aux Etats-Unis, selon des médias locaux.

Quatre nouveaux Etats devraient par ailleurs rejoindre la liste de ceux où l'usage de cannabis à titre récréatif est légal, portant leur nombre à quinze au total: l'Arizona, le Montana, le New Jersey et le Dakota du Sud.

Les électeurs de l'Oregon, Etat très progressiste du Nord-Ouest, se sont eux prononcés pour la décriminalisation de toute possession de stupéfiants, y compris des drogues dites "dures" comme l'héroïne ou de la cocaïne, dès lors qu'il s'agit d'une faible quantité destinée à un usage personnel.

Twitter signale le message de Trump accusant les démocrates de "voler" l'élection

Twitter a mis mercredi en garde ses utilisateurs contre le tweet potentiellement "trompeur" de Donald Trump dans lequel le président américain a accusé ses rivaux démocrates d'essayer de "voler" l'élection présidentielle, à l'issue encore incertaine.

"Une partie ou la totalité du contenu partagé dans ce Tweet est contestée et susceptible d'être trompeuse quant au mode de participation à une élection ou à un autre processus civique", a écrit le réseau social sur le tweet du président, rapidement après sa publication.

Sur la page Twitter du milliardaire républicain, le message n'est plus visible immédiatement. Il faut volontairement cliquer dessus pour l'afficher.

Donald Trump remporte le Texas

Il s'agissait de l'un des États les plus attendus. Dans la course à la Maison Blanche, Donald Trump a finalement reporté le Texas, un État qui selon plusieurs sondages restait extrêmement serré, et qui équivaut à 38 grands électeurs.

A l'heure actuelle, Joe Biden dispose de 219 grands électeurs contre 209 pour Donald Trump, qui refait ainsi une partie de son retard. En 2016, Donald Trump s'était déjà imposé au Texas.

Donald Trump remporte le Texas
Donald Trump remporte le Texas © BFMTV

Joe Riden empoche Rhode Island

Selon des estimations de CNN, le candidat démocrate Joe Biden a remporté l'État de Rhode Island, qui équivaut à 4 grands électeurs. Pour l'heure, Joe biden dispose de 215 grands électeurs contre 171 pour Donald Trump.

Donald Trump remporte l'Iowa

Le Républicain a remporté l'Etat de l'Iowa, qui compte pour 6 grands électeurs. A l'heure actuelle, Joe Biden fait la course en tête avec 215 grands électeurs contre 171 pour son adversaire. Le vainqueur doit atteindre les 270 grands électeurs.

donald Trump remporte l'Iowa
donald Trump remporte l'Iowa © BFMTV

"Ils essaient de voler l'élection!"

"On est là, on est forts ! Mais ils (les démocrates, ndlr) essaient de voler l'élection!", a poursuivi Donald Trump sur Twitter. "Nous ne les laisserons jamais faire! Les bulletins ne comptent pas après la fermeture des bureaux de vote."

Le tweet a été aussitôt signalé par Twitter, l'organisme jugeant les propos du président "susceptibles d’être trompeuses quant au mode de participation à une élection ou à un autre processus civique".

Donald Trump s'exprimera ce mardi soir

Quelques minutes après l'allocution de Joe Biden, Donald Trump a annoncé à son tour, dans un tweet, qu'il s'exprimerait ce mardi soir, prédisant "une grande victoire".

"Il va falloir être patient", annonce Joe Biden

"Il va falloir être patient", a annoncé Joe Biden, lors d'une allocution depuis son fief de Wilmington, dans le Deleware, alors que les deux candidats sont au coude au coude.

"Mais ce soir, je vous le dis, nous sommes en bonne voie pour gagner l'élection", a-t-il poursuivi, se montrant confiant. "Nous allons gagner l'Arizona. Nous sommes en bonne posture dans le Wisconsin."

Trump remporte la Floride et ses 29 grands électeurs

Donald Trump remporte l'Etat clé de la Floride et ses 29 grands électeurs. Le président et son rival, Joe Biden, avaient été au coude à coude pendant de nombreuses heures, avant que le candidat républicain prenne de l'avance.

Selon CNN, Trump obtient 51.2% des voix, contre 47.8% pour Joe Biden.

Trump emporte la Floride
Trump emporte la Floride © BFMTV

Biden remporte le Minnesota

Joe Biden remporte le Minnesota et ses 10 grands électeurs. Pour rappel, en 2016, cet Etat avait été gagné par Hillary Clinton.

Trump remporte l'Etat de l'Idaho

Le président Donald Trump a remporté l'Idaho, soit un 17e Etat. Au total, à 6h45, le républicain cumulait 136 grands électeurs..

Joe Biden s'exprimera dans quelques minutes

Joe Biden s'exprimera dans quelques minutes, à 6h30, depuis son fief de Wilmington, dans le Delaware, où il passe la soirée éléctorale, annonce CNN.

Trump remporte l'Ohio, un des Etats très disputés

Trump remporte l'Ohio, l'un des Etats très disputés et décisifs pour la présidentielle. L'Etat compte 18 grands électeurs.

Donald Trump obtient désormais 132 grands électeurs contre les 270 nécessaires.

Trump remporte l'Ohio
Trump remporte l'Ohio © BFMTV

La jeune démocrate Alexandria Ocasio-Cortez facilement réélue au Congrès

La jeune démocrate du Congrès Alexandria Ocasio-Cortez a été facilement réélue dans sa circonscription new-yorkaise, face à un rival républicain qui avait bénéficié de fonds venus de tout le pays tant "AOC", comme elle est surnommée, est devenue une cible des pro-Trump.

Selon des résultats portant sur près de 70% de bulletins, cités par les médias américains, la jeune femme a écrasé le républicain John Cummings (68,5% contre 30,8%).

Plusieurs jours d'attente avant les résultats?

Si Donald Trump est sur le point de remporter la Floride face à Joe Biden, une victoire qui lui permet de continuer à croire à un second mandat, le duel s'annonce extrêmement serré entre les deux candidats.

Seule certitude: la vague démocrate, espérée par certains dans le camp Biden qui se prenaient à rêver de victoires historiques en Caroline du Nord, en Géorgie ou encore au Texas, n'aura pas lieu.

Mais il faudra certainement attendre plusieurs jours avant d'avoir des résultats définitifs. Le vote par correspondance, qui a atteint un niveau record, risque de retarder le dépouillement, les bulletins pouvant affluer dans les prochains jours dans plusieurs Etats.

"Le Wisconsin annonce qu'il ne pourra pas annoncer un vainqueur ce soir. Le Michigan parle de vendredi. Idem pour la Pennsylvanie", résume une journaliste de Bloomberg, sur place.

Une première femme transgenre élue au Sénat de l'Etat du Delaware

Dans le Delaware, Sarah McBride marque l'histoire : elle devient la première élue transgenre au Sénat dans l'Etat.

"Nous l'avons fait. Nous avons remporté l'élection", a écrit sur Twitter la démocrate, militante de longue date pour les droits des LGBTQ, qui a largement battu son adversaire républicain avec 86% des voix. "J'espère que (sa victoire) montre à un gamin LGBTQ que notre démocratie est aussi là pour eux", a-t-elle ajouté.

Et si les deux candidats se retrouvaient à égalité?

Si les deux candidats arrivaient à l'égalité parfaite, soit 269 grands électeurs chacun, ce serait à la Chambre des représentants de trancher. Chaque Etat aurait le droit à un vote: le candidat obtenant au moins 26 voix l'emporterait.

Le Mississippi en rouge

Le Mississippi est remporté par Donald Trump, qui l'avait déjà gagné en 2016. L'état compte six grands électeurs.

Trump gagne le Wyoming

Trump gagne le Wyoming, qui compte 3 grands électeurs.

Le président sortant compte désormais 108 grands électeurs.

Biden remporte trois nouveaux Etats: Californie, Oregon et Washington

Biden rafle maintenant la Californie, avec ses 55 grands électeurs, l'Oregon, avec 7 grands électeurs et l'état de Washington avec 12 grands électeurs.

Le candidat démocrate compte désormais 192 grands électeurs sur les 270 nécessaires.

Après la Pennsylvanie, la Géorgie aussi arrête le décompte des bulletins jusqu'à demain

Comme la Pennsylvanie, le comté le plus peuplé de Géorgie interrompt lui aussi le décompte des voix jusqu'à 10h30 ce mercredi.

Trump remporte le Missouri, Biden l'Illinois

Trump remporte le Missouri et ses 10 grands électeurs. Biden, quant à lui, rafle l'Illinois et ses 20 grands électeurs.

Biden gagne le New Hampshire

Biden quant à lui remporte le New Hampshire et ses quatre grands électeurs. Il en comptabilise désormais 98 sur les 270 nécessaires.

Les démocrates gardent le contrôle de la Chambre des représentants

Les démocrates américains ont conservé et même renforcé leur majorité à la Chambre des représentants, ont annoncé les chaînes Fox News et ABC. Les démocrates vont gagner entre quatre et cinq sièges supplémentaires, selon les deux chaînes. Ils détiennent actuellement 232 des 435 sièges. Les républicains contrôlent le Sénat.

Trump rafle le Kansas, l'Utah et 3 des 5 grands électeurs au Nebraska

Trump rafle le Kansas, l'Utah et 3 des 5 grands électeurs au Nebraska. Il comptabilise ainsi 15 grands électeurs supplémentaires portant le nombre à 95 désormais.

Biden remporte l'Etat du Nouveau-Mexique

Joe Biden remporte l'Etat du Nouveau-Mexique face au président sortant. Cette victoire lui apporte cinq grands électeurs supplémentaires, ce qui en faisait 94 vers 03H15 GMT contre 72 à Donald Trump.

Aucun des deux candidats n'a pour l'heure essuyé un revers dans les Etats remportés par les républicains et les démocrates en 2016. Les résultats des Etats-clé, comme la Floride, la Pennsylvanie, la Caroline du Nord ou l'Arizona, qui pourraient faire basculer l'élection, sont toujours attendus.

"On est au bord d'une victoire historique"

"On est au bord d'une victoire historique", a jugé sur notre antenne ce mardi soir Steve Bannon, l'ancien conseiller de Donald Trump. "Je pense qu'il a su retourner la vapeur en Caroline du Nord, dans l'Ohio, en Floride..."

L'ancien conseiller pronostique 289 grands électeurs pour Donald Trump. "Non seulement ce n'est pas une vague bleue, mais en plus Donald Trump va gagner ce soir."

En Pennsylvanie, les dépouillements des votes par voie postale arrêtés jusqu'à demain

La Pennsylvanie, avec ses 20 grands électeurs, sera l'un des états clés de cette élection présidentielle. En 2016, Donald Trump avait remporté ce bastion démocrate à la surprise générale et il compte bien réitéré l'exploit.

L'attente du résultat pourrait cependant être longue. Le décompte des voix envoyées par correspondance pourrait en effet durer jusqu'au 6 novembre, selon des officiels.

Vers 22h ce mardi soir, plusieurs officiels ont fait savoir que le dépouillement était arrêté jusqu'à mercredi matin. Au total, 76.000 bulletins de vote ont été comptabilisés, sur les 350.000 reçus.

Le sénateur Lindsey Graham, un allié de Trump, réélu en Caroline du Sud

Le sénateur républicain, Lindsey Graham, a été réelu en Caroline du Nord et conserve son siège au sénat, malgré une campagne très active des démocrates pour le mettre en difficulté.

L'ancien médecin de Trump élu au Congrès des Etats-Unis

L'ancien médecin de la Maison Blanche Ronny Jackson, connu pour avoir vanté "l'excellente santé" de Donald Trump dont il est devenu un fervent partisan, a été élu mardi à la Chambre des représentants du Congrès américain, selon les projections de CNN et MSNBC.

Ce médecin militaire ayant le grade d'amiral s'était présenté au Texas sur un siège laissé vacant par un élu républicain parti à la retraite.

Se disant "honoré" d'avoir été élu, le Dr Jackson a tweeté: "Je ne m'inclinerai jamais devant les gangs progressistes, et je serai le dirigeant conservateur que vous méritez".

Trump l'emporte en Caroline du Sud et en Alabama

Les neuf grands électeurs de Caroline du Sud et les neuf d'Alabama reviennent à Donald Trump. Il comptabilise ainsi 72 grands électeurs.

Le Texas, nouvel état clé

Alors que la Floride semble pencher pour Donald Trump, les deux candidats se retrouvent aussi au coude à coude au Texas. Alors que 74% des bulletins ont été dépouillés, le président sortant affiche 49.7% des voix, Biden, 48,9%.

Donald Trump avait emporté ce poids lourd (38 grands électeurs) avec 9 points d'avance en 2016.

Les démocrates reprennent un siège au Sénat américain dans le Colorado

Les démocrates ont pris un premier siège de sénateur aux républicains, qui détiennent actuellement la majorité à la chambre haute du Congrès, avec la victoire de l'ex-gouverneur du Colorado John Hickenlooper dans son Etat, contre l'élu républicain sortant Cory Gardner.

Donald Trump emporte le Dakota du Nord

Le président sortant vient de rafler les trois grands électeurs du Dakota du Nord, selon CNN. Il totalise actuellement 54 grands électeurs.

Le Colorado pour Biden

Les 9 grands électeurs du Colorado reviennent à Joe Biden qui comptabilise désormais 89 grands électeurs.

Biden remporte le Connecticut, Trump le Dakota du Sud

Joe Biden rafle le Connecticut et ses 7 grands électeurs et en totalise ainsi 80 à près de 3h30 du matin, heure française.

De son côté, Trump remporte le Dakota du Sud et ses 3 grands électeurs. Il en totalise actuellement 51.

On fait le point à 3h du matin

Qui de Joe Biden ou de Donald Trump fait la course en tête? A 3h du matin, heure française, Joe Biden totalise 73 grands électeurs, Donald Trump, 48.

Pour le moment, aucune surprise, chacun des candidats ont engrangé une série d'Etats qui leur étaient promis.

De son côté Biden a raflé:

• Le Delaware

• Le Massachusetts

• Le Vermont

• Le New Jersey

• La Virginie

• La capitale fédérale

Donald Trump, lui, a remporté:

• L'Indiana

• Le Kentucky

• La Virginie occidentale

• Le Tennesse

• L'Arkansas

L'équipe de campagne de Trump revendique la victoire en Floride

L'équipe de campagne du président américain revendique la victoire dans l'Etat-clé de Floride, capital pour sa réélection, alors que les médias américains n'ont toujours pas tranché.

Selon les estimations de CNN, au moment où 91% des votes ont été comptabilisés en Floride, Donald Trump est crédité de 51% des voix, contre 48% pour son adversaire. Le milliardaire républicain ne peut pratiquement pas se permettre de perdre la Floride et ses 29 grands électeurs pour rester à la Maison Blanche.

Le New Jersey pour Biden, l'Arkansas pour Trump

Sans surprise, Biden l'emporte dans le bastion démocrate du New Jersey. Il gagne ainsi 14 grands électeurs supplémentaires.

Donald Trump, quant à lui, rafle l'Arkansas: là encore, il s'agit d'un bastion traditionnellement républicain.

Joe Biden remporte l'état de New York

Le candidat démocrate rafle l'état de New York. Cette victoire lui apporte 29 grands électeurs. Il totalise ainsi 59 grands électeurs.

Le chef républicain du Sénat américain Mitch McConnell réélu

Le chef de la majorité républicaine au Sénat américain et allié de Donald Trump Mitch McConnell a été réélu mardi dans son Etat du Kentucky, selon la chaîne de télévision Fox News et le New York Times. Ce conservateur âgé de 78 ans a battu une candidate démocrate et ex-pilote de chasse, Amy McGrath.

Facebook et Twitter sur le qui-vive pour protéger les électeurs

Pendant que les Etats-Unis retiennent leur souffle pendant cette soirée électorale, Facebook et Twitter sont mobilisés pour contrôler le flot de désinformation et d'accusations sur les plateformes, dont ils craignent l'amplification pendant les heures ou les jours de décompte des votes.

Les réseaux sociaux ont déployé un arsenal de mesures sans précédent pour garantir l'intégrité du vote, mais les ONG et politiques fustigent de nombreuses failles. Une vidéo tronquée et détournée de Joe Biden, où le candidat démocrate semble dire que l'administration de Barack Obama a mis en place un vaste système de fraude électorale, a par exemple été vue environ 17 millions de fois sur différents sites, selon l'ONG Avaaz.

L'état du Tennessee pour Donald Trump

Donald Trump remporte l'état du Tennesse, qu'il avait déjà gagné en 2016. Cette victoire lui apporte 11 grands électeurs supplémentaires après les 31 déjà engrangés dans d'autres Etats.

Le président sortant remporte aussi la Virginie. Il totalise ainsi 42 grands électeurs.

Trump remporte l'Oklahoma

Donald Trump remporte quant à lui l'Oklahoma, toujours selon CNN. Le candidat rapporte par ailleurs la Virgine occidentale.

Joe Biden rafle le district de Columbia, le Delaware, le Maryland et le Massachussets

Joe Biden remporte les Etats traditionnellement démocrates du Delaware, le Massachusetts, le Maryland le District de Columbia, selon CNN. Il rafle par ailleurs la Virginie.

Ces victoires lui apportent au total 27 grands électeurs, 13 en Virginie qui s'ajoutent aux 3 dans le Vermont. Il totalise ainsi 30 grands électeurs. Il en faut 270 pour remporter l'élection présidentielle américaine, qui l'oppose au président sortant Donald Trump.

Trump remporte l'Etat du Kentucky

Donald Trump est donné vainqueur dans l'Etat du Kentucky, qu'il avait déjà remporté en 2016, rapportent les médias américains.

Cette victoire lui apporte huit grands électeurs, en plus des 11 déjà engrangés dans l'Indiana. Il en faut 270 pour remporter l'élection présidentielle américaine.

Biden donné vainqueur dans l'Etat du Vermont

Joe Biden est donné vainqueur dans l'Etat du Vermont, traditionnellement démocrate. Cette victoire lui donnerait trois grands électeurs. Il faut 270 grands électeurs pour remporter l'élection présidentielle américaine.

Les candidats au coude à coude en Floride

En Floride, l'un des Etats où se jouera l'élection présidentielle, les deux candidats sont au coude à coude , alors qu'environ la moitié des bulletins de vote ont été dépouillés.

"Joe Biden fait mieux que Hillary Clinton en 2016 sur la côte ouest de la Floride et autour de Jacksonville. Mais dans le centre et le county le plus peuplé, Miami Dade, Trump fait mieux qu'en 2016", explique Jean-Bernard Cadier, correspondant aux Etats-Unis pour BFMTV. Et de résumer: "c'est serré, serré, serré".

CNN donnait à 1h40 du matin (heure française) 50.4% des voix à Joe Biden et 48.7% pour Donald Trump

Fermeture des bureaux de vote dans l'Etat-clé de Géorgie et cinq autres Etats

Les bureaux de vote ont fermé mardi à 19H00 locales (00H00 GMT) dans l'Etat-clé de Géorgie et dans cinq autres Etats de l'est des Etats-Unis.

Les bureaux de vote fermeront progressivement d'est en ouest, les derniers clôturant à 01H00 heure locale (06H00 GMT).

Donald Trump donné vainqueur dans l'Indiana, selon des premiers résultats

Donald Trump est donné vainqueur dans l'Indiana, rapporte CNN, une heure après la fermeture du bureau de vote.

Cette victoire lui donnerait 11 grands électeurs. Il faut 270 grands électeurs pour remporter l'élection.

Des centaines de personnes devant la Maison Blanche

Au milieu de la musique et des slogans politiques des centaines de personnes se trouvent ce mardi sur la Black Lives Matter Plaza de Washington, devenu le symbole de l'opposition à Donald Trump aux abords de la Maison Blanche transformée en camp retranché.

En fin d'après-midi, la foule, en grande majorité favorable au candidat démocrate Joe Biden, se pressait sur cette large avenue emblématique menant à la Maison Blanche pour attendre les résultats dans une ambiance festive, rythmée par le son des groupes de "go-go music", un genre proche du funk typique de Washington.

"On est en bonne position", se félicite Trump

A peine trente minutes après la fermeture des premiers bureaux de vote, Donald Trump ne cache pas son optimiste. "On est en bonne position partout dans le pays! Merci!", a-t-il twitté.

Des manifestants devant la Maison Blanche

Une foule de manifestants se trouvent devant la Maison Blanche ce mardi, peu après la fermeture des premiers bureaux de vote. Le président américain a décidé d'y passer la soirée électorale avec 400 invités triés sur le volet.

Trump aussi en tête dans le Kentucky, selon les premiers résultats

Selon CNN, le président sortant est, sans surprise, aussi en tête dans le Kentucky, selon les premiers résultats. Pour rappel, Donald Trump avait gagné cet état avec une large avance en 2016.

Trump largement en tête dans l'Indiana, selon de premiers résultats

Peu après la fermeture des bureaux de vote en Indiana, de premiers résultats, correspondant au Green county, donnent Donald Trump largement en tête, rapporte CNN., avec 68,3% contre 29,7% pour Joe Biden.

Les premiers bureaux de vote ferment

Les premiers bureaux de vote ont fermé à minuit, notamment dans les Etats du Kentucky et de l'Indiana.

Donald Trump va regarder les résultats du scrutin depuis l'aile Est de la Maison Blanche

Le président américain Donald Trump va regarder les résultats du scrutin depuis l'aile Est de la Maison Blanche, accompagné de ses conseillers et de sa famille, a indiqué à CNN Alyssa Farah, la directrice de la communication de la Maison Blanche.

Que contient le programme de Joe Biden?

Nommé candidat démocrate après une primaire parfois poussive, l’ancien vice-président de Barack Obama de janvier 2009 à janvier 2017, Joe Biden souhaite effacer les mesures prises par l’administration Trump ces quatre dernières années

>> Découvrez ce que contient le programme de Joe Biden

Que contient le programme de Donald Trump?

En prévision du scrutin national, Donald Trump préfère capitaliser sur les réussites de son actuel mandat plutôt que de faire de nouvelles promesses.

>> Découvrez ce que contient le programme de Donald Trump

Le favori des sondages remporte-t-il toujours l'élection présidentielle américaine?

En six mois, l'écart dans les sondages n'a quasiment jamais été aussi large entre Joe Biden et Donald Trump. Selon FiveThirtyEight - un site américain qui compile des dizaines d'études différentes et en tire une moyenne générale - le candidat démocrate est crédité de 53,3% des voix au niveau national au 1er novembre, soit huit points de plus que Donald Trump (45,5%).

Mais le favori des sondages remporte-t-il toujours l'élection présidentielle américaine? >> La réponse à cette question dans nos infographies.

Quels sont les trois scénarios du scrutin?

En 2016, la démocrate Hillary Clinton était en tête des sondages durant toute la campagne. C'est pourtant le républicain Donald Trump qui a été élu.

Trois scénarios ont alors été élaborés par le site américain FiveThirtyEight, qui compile de nombreux sondages, pour la présidentielle de 2020. >> Retrouvez-les dans cet article.

Moment de confusion embarrassant pour Biden, le jour de l'élection

Le candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, a commis mardi une série de lapsus embarrassants, en apparaissant confondre ses petites-filles et en disant présenter à un groupe d'électeurs son fils Beau... qui est mort en 2015.

"Voici mon fils Beau Biden, que beaucoup parmi vous ont aidé à élire au Sénat du Delaware. Voici ma petite-fille Natalie", a-t-il dit depuis la Philadelphie, en prenant en fait par les épaules une autre de ses petites-filles, Finnegan.

Se rendant alors compte de sa méprise, le septuagénaire se reprend ainsi, d'un ton confus: "Ah non, attendez, ce n'est pas la bonne." Il prend alors par les épaules son autre petite-fille présente sur place, Natalie. Cette dernière est la fille de son fils Beau, décédé il y a cinq ans.

Le gouverneur du Vermont, pourtant républicain, a voté pour Joe Biden

Phil Scott, gouverneur du Vermont, a indiqué avoir voté pour Joe Biden alors qu'il fait partie du parti républicain.

"Je fais passer mon pays avant mon parti", a-t-il indiqué à un journal local du Vermont.

Joe Biden à propos de Donald Trump: "Quoi qu'il fasse, quoi qu'il dise, on comptera les voix"

Dans la course à la présidentielle américaine, des déclarations de Donald Trump à la presse avaient pu laisser présager une querelle concernant les résultats du scrutin, en cas de défaite. Le président avait notamment souligné que cette élection allait être "la plus truquée de l'histoire du pays".

Interrogé ce mardi à Wilmington, dans le Delaware, à ce propos, Joe Biden a assuré que "quoi qu'il [Donald Trump] fasse, quoi qu'il dise, on comptera les voix".

Joe Biden prononcera son discours de victoire ou de défaite à son QG de Wilmington (Delaware)

Joe Biden va prononcer son discours de victoire ou de défaite à son QG de Wilmington (Delaware). Une ville où il a vécu à partir de ses 10 ans. L'homme politique a été sénateur pour le Delaware de 1973 à 2009.

Kanye West poste une série de photographies et de vidéos où il vote pour lui-même

Kanye West a posté une série de tweets, ce mardi, dans lesquels il explique voter pour la première fois à une élection présidentielle et où il révèle voter pour lui-même.

Au jour de l'élection, Joe Biden signe le mur de sa maison d'enfance

Joe Biden aime à rappeler qu'il a grandi dans la ville industrielle de Scranton. A l'heure du scrutin présidentiel américain mardi, le candidat démocrate est retourné dans sa maison d'enfance pour y écrire un message sur l'un de ses murs, dans l'espoir qu'il lui porte chance.

"De cette maison, à la Maison Blanche, par la grâce de Dieu", a-t-il rédigé au stylo noir sur un mur du salon, signant de son nom et ajoutant la date du jour, gravée dans la tête de tous les Américains depuis des mois.

La photographie de l'inscription a été publiée par l'un des journalistes qui le suivait mardi à travers la Pennsylvanie, l'un des Etats pivots susceptibles de faire basculer l'élection.

Jusqu'à la veille du scrutin, Biden a conservé une confortable avance sur Trump

Selon l'agrégateur de sondages américain FiveThirtyEight, le rival démocrate de Donald Trump, Joe Biden, a conservé sa confortable avance sur le président sortant jusqu'à la veille du scrutin. Lundi, l'ancien sénateur du Delaware disposait, en moyenne des sondages recensés par FiveThirtyEight, de 8,4 points d'avance sur le milliardaire républicain. D'après cet indicateur, Joe Biden est crédité de 51,8% des voix, contre 43,4% pour Donald Trump.

Les Américains sont "en droit de connaître le vainqueur" le jour de l'élection, insiste Trump

Le président sortant Donald Trump a déclaré ce mardi que son camp était "en droit de connaître le vainqueur" de l'élection dès ce 3 novembre. Il a fait cette déclaration lors d'un déplacement dans un QG de campagne du parti républicain à Washington DC.

Le recours accru des électeurs américains au vote par correspondance pourrait retarder le dépouillement des bulletins, donc l'annonce des résultats. Le président sortant n'a cessé de réitérer sa méfiance vis-à-vis du vote par correspondance.

Plus de 100 millions d'Américains ont voté de façon anticipée, un record

Plus de 100 millions d'Américains ont voté de façon anticipée pour l'élection présidentielle, avant même le jour du scrutin de ce mardi, selon le dernier comptage actualisé du US Elections Project.

Les bulletins, envoyés par courrier ou déposés en personne par les électeurs avant l'ouverture officielle des bureaux de vote mardi, représentent plus de 72% du nombre total de bulletins lors de l'élection de 2016, selon ce comptage établi par l'Université de Floride. Le vote anticipé a battu des records cette année en raison de la pandémie de coronavirus.

Donald Trump danse sur Y.M.C.A dans une vidéo pour appeler à voter

Alors que les bureaux de vote ont commencé à s'ouvrir, Donald Trump a mis en ligne sur un Twitter un montage d'un peu plus de deux minutes accompagné du seul texte "Vote! Vote! Vote!". Dans cette séquence, plusieurs moments tirés de ses derniers meetings lors desquels le chef d'Etat avait été aperçu en train de danser ont été mis bout-à-bout, avec, en fond sonore, le titre Y.M.C.A.

Comment Donald Trump et Joe Biden se sont affrontés sur les réseaux sociaux

Outre les meetings organisés à travers le pays en dépit de la pandémie du Covid-19, Donald Trump et Joe Biden se sont livrés à des campagnes archarnées sur les réseaux sociaux.

D'une vidéo où Donald Trump danse sur le célèbre Y.M.C.A à un clip de campagne de Joe Biden aux faux airs de bande-annonce de série américaine, une guerre de l'image toujours plus sensationnelle a opposé les deux candidats.

>> Y.M.C.A, "Zombie": comment Donald Trump et Joe Biden se sont affrontés sur les réseaux sociaux

Qui sont ces autres candidats qui vont défier Trump et Biden?

Hormis les deux mastodontes démocrate et républicain, d'autres candidats tentent leur chance dans la course à la Maison Blanche.

Si la Commission fédérale électorale (FEC) rapporte que 1224 prétendants ont déposé une candidature, seulement une trentaine d'entre eux peuvent se présenter réellement au scrutin, mais parfois pas dans tous les Etats.

Les plus connus d'entre eux? La libertarienne Jo Jorgensen, l'écolo Howie Hawkins et le rappeur Kanye West.

>> Qui sont ces autres candidats qui vont défier Trump et Biden?

Trump assure avoir "une très solide chance de gagner" la présidentielle

Donald Trump a assuré ce mardi avoir "une très solide chance de gagner" la présidentielle, lors d'un entretien accordé à la chaîne Fox le jour même de l'élection.

Le président républicain, que les sondages placent derrière son rival démocrate Joe Biden, a estimé que "les foules incroyables" présentes à ses meetings allaient "se traduire" par des votes en sa faveur et créer la surprise comme en 2016.

"On va gagner très largement au Texas, en Floride, en Arizona. Je pense que les résultats seront très bons pour nous en Caroline du Nord", a-t-il encore prédit, en référence à plusieurs Etats où les résultats pourraient être serrés.

"Je pense que nous allons gagner en Pennsylvanie", un autre Etat-clé, a-t-il ajouté plus tard, lors de cette interview de plus d'une demi-heure.

Ouverture des bureaux de vote dans des Etats de l'Est

Les bureaux de vote ont déjà ouvert ce mardi à New York à 06H00 (11H00 GMT) pour le scrutin présidentiel américain, ainsi que certains dans le New Jersey, le Connecticut, le Maine et la Virginie.

Dès minuit (05H00 GMT), le bureau du petit village de Dixville Notch, dans le New Hampshire, avait déjà ouvert, comme le veut la tradition.

Avant même le jour du scrutin, près de 100 millions d'électeurs avaient déjà voté par anticipation, un record, soit en personne soit par correspondance.

A quelle heure connaîtra-t-on le nom du futur président?

Si vous avez prévu de faire une nuit blanche, armez vous de bons thermos de café. Le nom du futur président des Etats-Unis ne devrait pas être connu avant le petit matin, voire même beaucoup plus tard si l'élection est serrée.

Les premiers résultats des Etats de la côte Est devraient toutefois commencer à tomber à partir d'1h du matin, avec la fermeture des premiers bureaux de vote.

Le résultat le plus scruté sera celui de l'Etat de Floride, dont les premières estimations pourraient être publiées vers 2h du matin. Si Joe Biden y sort en tête, la partie s'annonce quasi-impossible pour Donald Trump. Mais si le président sortant tient la corde, les regards se tourneront vers le nord-est du pays (Michigan, Wisconsin, Minnesota, et surtout Pennsylvanie), où Donald Trump se doit de faire mentir les sondages pour espérer l'emporter.

>> A quelle heure connaîtra-t-on le nom du vainqueur?

A Dixville Notch, 100% des voix pour Joe Biden

C'est une tradition séculaire: tous les 4 ans, le petit village de Dixville Notch, dans le New Hampshire, est fier d'être le premier à publier les résultats de son scrutin.

Cette année, la tendance est claire: le candidat démocrate Joe Biden s'impose largement avec...100% des voix. Un score fleuve à relativiser, puisque le village n'héberge que 5 électeurs.

Ce que disent les sondages

Avec cette élection s'achève une campagne inédite, marquée par la pandémie de Covid-19.

Critiqué pour sa gestion chaotique de la crise sanitaire, le président sortant Donald Trump s'avance vers cette élection en position délicate. Son adversaire démocrate Joe Biden a fait course en tête pendant toute la campagne, et est encore crédité d'une avance de près de 7 points à la veille de l'élection.

Mais le camp républicain se dit optimiste, rappelant qu'en 2016, Donald Trump avait fait mentir les sondages, qui le donnaient perdant face à la favorite Hillary Clinton.

>> Ce que disent les sondages à la veille de l'élection

Carte des sondages de l'élection présidentielle américaine.
Carte des sondages de l'élection présidentielle américaine. © BFMTV

Un mode de scrutin complexe

Le président américain est élu au suffrage universel indirect, organisé État par État. Dans chacun d'entre eux, les Américains élisent des grands électeurs, 538 au total, qui viendront constituer le collège électoral chargé d'élire le président le 14 décembre prochain.

La règle appliquée dans quasiment tous les États est celle du "winner-takes-all" (le vainqueur remporte tout): le candidat arrivé en tête dans un État empoche l'ensemble des grands électeurs affectés à cet État. Le premier candidat qui passera la barre des 270 grands électeurs sera élu président.

>> Comment fonctionnent les élections américaines?

255 millions d'Américains appelés aux urnes

Bonsoir et bienvenue dans ce direct dédié à l'élection présidentielle américaine. C'est le grand jour pour le président sortant Donald Trump et son challenger démocrate Joe Biden qui se disputent ce mardi les faveurs des électeurs américains.

Une élection unique, organisée dans un contexte sanitaire plombé par la pandémie de Covid-19 qui frappe durement les Etats-Unis.

François de La Taille et Cyrielle Cabot