BFMTV

Marine Le Pen évoque une "situation insurrectionnelle à Paris"

La présidente du Rassemblement national a estimé sur BFMTV que le gouvernement portait "une très lourde responsabilité" dans les violences qui ont explosé dans plusieurs quartiers de Paris en marge de la mobilisation des gilets jaunes.

"Je suis inquiète de voir que la situation se transforme en situation insurrectionnelle à Paris. Évidemment je considère que le gouvernement porte une très lourde responsabilité" dans ces violences, a déclaré Marine Le Pen, leader du Rassemblement National, ce samedi soir sur BFMTV.

Pour la députée, les heurts qui émaillent la capitale, mais aussi plusieurs autres villes en France, sont "la conséquence du refus total du gouvernement d'entendre la souffrance, d'entendre l'angoisse" des Français. "Il était presque prévisible que manifestations après manifestations, la situation se dégrade" a-t-elle déclaré.

"Il joue avec des allumettes à coté de la station essence"

"Le président de la République doit absolument totalement changer de stratégie, il doit admettre que la politique qu'il mène crée une situation intenable et une très grande souffrance chez des millions de nos compatriotes" a lancé Marine Le Pen sur notre antenne, avant d'ajouter: "Le fait d'avoir été élu ne vous autorise pas à être irrespectueux, à être méprisant à l'égard du peuple français."

Elle a ensuite insinué que les violences sur les Champs-Élysées étaient presque voulues par le gouvernement: "On a le sentiment que le ministre de l'Intérieur ne cherche pas l'ordre et la paix, qu'il cherche en réalité à ce que la situation s'aggrave pour pouvoir bénéficier de ces images qui fendent le coeur (les images des violences et dégradations, NDLR) pour pouvoir diaboliser ce mouvement (...) Il joue avec des allumettes à coté de la station essence."

Sa. V