BFMTV

Leonarda "n'abandonnera pas sa famille" pour venir en France

Leonarda ne rentrera pas en France sans sa famille.

Leonarda ne rentrera pas en France sans sa famille. - -

La collégienne expulsée réagit violemment à la proposition de François Hollande de l'accueillir "seule" en France. Elle "n'abandonnera pas sa famille".

La réponse de Leonarda à la proposition de François Hollande de l'accueillir "seule" en France si elle en fait la demande est sans appel samedi.

"Je n'irai pas seule en France, je n'abandonnerai pas ma famille. Je ne suis pas la seule à devoir aller à l'école, il y a aussi mes frères et mes soeurs", déclare Leonarda, 15 ans, qui est née en Italie. Sur ses cinq frères et soeurs, quatre sont nés en Italie et la petite dernière, âgée de 17 mois, en France.

Son père, Resat, 47 ans, le seul membre de la famille à être né au Kosovo, s'est emporté: "Si cela (NDLR: le retour) n'est pas possible gentiment, alors il se fera de force". "Il n'y a aucune chance que j'accepte de diviser ma famille", poursuit cet homme qui avait dès vendredi prévenu qu'il se rendrait avec les siens en France "par tous les moyens".

L'expulsion conforme à la réglementation

Le chef de l'Etat a annoncé samedi que Leonarda, la collégienne expulsée au Kosovo, pourra poursuivre sa scolarité en France "si elle en fait la demande" lors d'une brève intervention télévisée depuis l'Elysée..

Auparavant, le père de Leonarda, avait qualifié de "catastrophe" le rapport du ministère français de l'Intérieur stipulant que l'expulsion controversée début octobre vers le Kosovo de Leonarda et de sa famille a été "conforme à la règlementation en vigueur" en France.

Dès samedi matin, les Dibrani s'étaient employés à faire leurs valises, dans l'espoir d'obtenir une décision positive des autorités françaises.

L. B. avec AFP