Pierre, premier père à prendre son congé paternité, pose, le 31 décembre 2001 à l'Institut mutualiste Montsouris à Paris
 

Emmanuel Macron estime que la proposition de Bruxelles visant à instaurer un congé parental de quatre mois indemnisé à 50% du salaire journalier peut "coûter très cher" et "finir par être insoutenable".

Votre opinion

Postez un commentaire