BFMTV
Dossier

Décollage de Thomas Pesquet vers l'ISS avec SpaceX

Thomas Pesquet est le premier spationaute français à devenir commandant de l'ISS, lors d'une mission de six mois, dont le décollage s'est déroulé le 23 avril 2021 à bord de la capsule Crew Dragon de la fusée Falcon 9 de SpaceX. C'est son deuxième voyage à bord de la station spatiale internationale, où il doit effectuer des opérations de maintenance ainsi que de nombreuses expériences scientifiques. Après six années d'entrainement, l'ingénieur de vol a décollé à bord de Soyouz en novembre 2016 et travaillé sur l'ISS en collaboration avec la NASA et l'Agence spatiale européenne (ESA). En 2017, il a notamment réparé une fuite sur le système de refroidissement de la station, lors d'une sortie extra-véhiculaire dans l'espace. Très actif sur les réseaux sociaux, il crée l'engouement en publiant des instantanés de son voyage et des images inédites de la Terre. En juillet 2020, Thomas Pesquet a été confirmé pour la mission Alpha à bord de la capsule Crew-2 contruite par l'entreprise américaine SpaceX. Le vaisseau s'est envolé depuis la Floride le 23 avril 2021 pour s'arrimer 24 heures plus tard à l'ISS, en orbite à 400 kilomètres de distance. Un lancement diffusé en direct sur BFMTV et sur le site internet du CNES (Centre national d’études spatiales).

L'astronaute français Thomas Pesquet vient de partager, ce mardi, une photo des côtes normandes sous le soleil prise depuis la Station spatiale internationale.

Amarrage réussi de Crew Dragon à l'ISS: la procédure à suivre avant d'ouvrir la porte entre les vaisseaux

Amarrage réussi de Crew Dragon à l'ISS: la procédure à suivre avant d'ouvrir la porte entre les vaisseaux

Thomas Pesquet et ses coéquipiers, les Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur, ainsi que le Japonais Akihiko Hoshide, sont désormais accrochés à la Station spatiale internationale. Leur capsule Crew Dragon s’est arrimée ce samedi matin. Après de nombreuses vérifications, notamment de la pression, ils pourront ouvrir le sas et entrer dans l’ISS, en orbite à plus de 400 kilomètres de la Terre.