BFMTV
en direct

EN DIRECT - Covid-19: "la vaccination accélère" en France, se félicite Olivier Véran

Olivier Véran écoute des personnels du CHU de Nice le 20 février 2021

Olivier Véran écoute des personnels du CHU de Nice le 20 février 2021 - Valery HACHE © 2019 AFP

Le gouvernement a annoncé jeudi soir, par les voix de Jean Castex et Olivier Véran, que seul le Pas-de-Calais allait rejoindre les Alpes-Maritimes et le dunkerquois parmi les zones concernées par un reconfinement le week-end.

Médicament anti-Covid: la biotech française Abivax arrête son essai clinique par "manque d'efficacité"

La biotech française Abivax a annoncé mettre fin à l'essai clinique de son candidat-médicament contre le Covid-19, en raison de son "manque d'efficacité", dans un communiqué ce vendredi soir.

Baptisé ABX464, ce traitement avait obtenu le statut de priorité nationale de recherche. Il avait reçu en mai 2020 le feu vert des autorités réglementaires françaises (ANSM) pour être testé contre le Covid-19, lors d'un essai clinique nommé "miR-AGE" qui comprenait 1034 patients.

Quatre hôpitaux militaires mobilisés pour la vaccination ce week-end

Alors que la campagne de vaccination s'accélère en France, avec près de 250.000 injections administrées ce vendredi, la ministre des Armées a annoncé dans la soirée sur Twitter que "quatre hôpitaux militaires allaient participer à l'effort vaccinal de ce week-end".

"Leur mission: contribuer à l’effort collectif pour augmenter le rythme de vaccination des Français contre la Covid-19", a précisé Florence Parly.

Il s'agit des hôpitaux d'instruction des Armées Bégin à Saint-Mandé (Val-de-Marne), Legouest à Metz (Moselle), Sainte-Anne à Toulon (Var) et Robert Picqué à Villenave-d'Ornon (Gironde).

Plus de 100 centres de vaccination ouverts tout le week-end en Île-de-France

La plupart des centres de vaccination contre le Covid-19 resteront ouverts samedi et dimanche en Île-de-France, où de nouveaux lieux d'injection viendront s'ajouter afin d'écouler plus de 50.000 doses en deux jours, ont indiqué les autorités locales vendredi.

Permise par "une allocation exceptionnelle de 51.000 doses de vaccins Pfizer", cette opération mobilisera 105 des 123 centres de vaccination qui accueillent déjà les publics prioritaires, précisent dans un communiqué l'agence régionale de santé (ARS) et les préfectures de police et de région.

En outre 12 "nouveaux centres dédiés" seront ouverts à Melun, Noisiel (Seine-et-Marne), Fleury-Mérogis, Palaiseau (Essonne), Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Saint-Mandé (Val-de-Marne), Cergy, Garges-lès-Gonesse, Sannois (Val-d'Oise) et Paris (trois sites).

Un premier concert en plein air à Tel-Aviv pour spectateurs vaccinés

Plusieurs centaines de personnes vaccinées contre le coronavirus ont assisté vendredi à un concert en plein air organisé par la mairie de Tel-Aviv, premier du genre depuis le début de la pandémie.

Dansant et portant des masques de protection, environ 500 spectateurs enthousiastes ont assisté dans les gradins clairsemés du stade de football Bloomfield à la performance du chanteur de pop israélien Ivri Lider.

La confiance dans les vaccins en hausse aux Etats-Unis, selon un sondage

Le nombre d'Américains déclarant vouloir se faire vacciner contre le Covid-19 est en hausse par rapport à il y a trois mois, notamment chez les Afro-Américains, selon une enquête de l'institut indépendant Pew Research Center publiée vendredi.

Au total, 69% de la population adulte a déjà reçu ou prévoit de recevoir un des vaccins, contre 60% en novembre. Parmi ces 69%, quelque 19% déclarent avoir déjà reçu au moins une des deux doses (lorsque l'étude a été réalisée à la mi-février, les deux vaccins autorisés étaient ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna, qui nécessitent deux injections).

Fait notable: le nombre de Noirs américains déclarant avoir reçu ou vouloir recevoir le vaccin a très fortement augmenté, passant de 42% en novembre à 61%. Cette donnée est importante car les Afro-Américains sont statistiquement plus touchés par la maladie.

L'interdiction des voyages non essentiels prolongée jusqu'au 18 avril en Belgique

L'interdiction des voyages non essentiels hors des frontières de la Belgique, et vers ce pays, a été prolongée jusqu'au 18 avril, ce qui inclut les vacances de Pâques, a annoncé vendredi soir le Premier ministre belge Alexander De Croo.

A l'issue d'une réunion sur la pandémie associant les chefs d'exécutifs régionaux, Alexander De Croo a aussi présenté un calendrier "indicatif" d'assouplissement des restrictions. Celui-ci prévoit une réouverture progressive des cafés-restaurants et des salles de spectacle à compter de mai.

Près de 250.000 doses de vaccins ont été injectées ce vendredi, un record

250.000 doses de vaccin contre le coronavirus ont été injectées ce vendredi, a annoncé Olivier Véran sur Twitter. Il s'agit d'un record depuis le début de la campagne.

Parmi ces vaccinations, 185.000 personnes ont reçu une primoinjection.

la vaccination obligatoire des soignants est justifiée, selon une association de patients

La vaccination obligatoire des soignants se justifie par les infections nosocomiales à Covid-19 recensées dans les établissements de santé, estime une association de patients spécialiste de ce type d'infections.

"Aujourd'hui, le refus vaccinal Covid-19 par des professionnels du soin relève d'un manquement à l'éthique et à leur obligation déontologique, qui est de ne pas exposer autrui à un risque qui peut être évité", note vendredi l'association Le Lien dans un communiqué, qui réclame de rendre la vaccination des personnels soignants obligatoire.

Italie: trois régions visées par de nouvelles restrictions

Le ministre italien de la Santé Roberto Speranza a annoncé ce vendredi un tour de vis dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19 qui a fait près de 100.000 morts, instaurant de nouvelles restrictions dans trois régions.

Le Frioul-Vénétie Julienne et la Vénétie (nord), classées jusqu'ici en jaune (risque modéré), passent en orange (risque moyen), tandis que la Campanie, la région de Naples, passe en rouge (risque élevé) à partir de lundi.

Ces mesures interviennent alors que l'Institut supérieur de la santé (ISS), qui conseille le gouvernement dans sa lutte anti-Covid, a souligné ce vendredi que pour la première fois depuis sept semaines, l'indice de contagion "R", qui mesure la vitesse de propagation du virus, était passée au-dessus de la valeur critique de 1, à 1,06.

Métropole de Lyon: ouverture de sept centres de vaccination ce week-end

Le directeur de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes, Jean-Yves Grall, a annoncé ce vendredi la mise à disposition de 9600 doses supplémentaires de vaccins Pfeizer entre ce "samedi et mercredi" et l'ouverture de sept centres de vaccination de la métropole de Lyon ce week-end.

Dans un communiqué, la Ville de Lyon a pour sa part indiqué son engagement "aux côtés de l'Education nationale pour développer les tests salivaires dans les écoles" notamment, et annoncé l'accélération de la vaccination dès samedi au centre de Gerland, dans le 7e arrondissement, "avec 7000 personnes vaccinées par semaine" contre 5000 actuellement.

Le préfet du Rhône appelle les habitants à "ne pas quitter le département"

Lors d'une conférence de presse ce vendredi, le préfet du Rhône a indiqué que "l'heure n'est désormais plus à la pédagogie" concernant le respect des mesures sanitaires, ajoutant que des "consignes de fermeté" avaient été passées aux forces de l'ordre en charge des contrôles.

Pascal Mailhos a par ailleurs lancé un "appel" aux habitants du Rhône "à ne pas quitter le département" dans les prochains jours, pour ne pas risquer de contaminer des départements moins touchés.

"Le Rhône reste en sursis, toute nouvelle aggravation se traduira par le durcissement des mesures", a conclu le préfet, évoquant une "ligne de crête".

La préfecture du Rhône renonce à fermer les lieux les plus fréquentés

Le préfet du Rhône a annoncé ce vendredi avoir renoncé à fermer les lieux les plus fréquentés de la métropole lyonnaise, comme les quais du Rhône.

Les quais du Rhône, qui ont donné lieu à d'importants attroupements le week-end dernier "sont la propriété de la Métropole et de la mairie que j'ai consultées, et ils n'ont pas souhaité que ces lieux soient fermés", a indiqué lors d'une conférence de presse Pascal Mailhos, se référant aux écologistes Bruno Bernard et Grégory Doucet à la tête de ces deux collectivités.

En application des mesures sanitaires annoncées jeudi par le Premier Ministre dans les 23 départements les plus touchés par l'épidémie, "25 centres commerciaux non alimentaires de plus de 10.000 m2 seront fermés dès ce soir minuit dans la métropole de Lyon et le département du Rhône", a-t-il par ailleurs détaillé.

238 morts enregistrés en 24h, les réanimations en très légère hausse

238 personnes sont mortes ces dernières 24 heures dans les hôpitaux français des suites du Covid-19, selon le dernier bilan publié sur le site du gouvernement, contre 293 jeudi.

Le nombre de patients hospitalisés est en légère baisse par rapport à la veille: 24.765 personnes sont actuellement prises en charge contre 24.891 jeudi, avec 1397 nouvelles admissions enregistrées en 24 heures, contre 1538 la veille.

Le nombre de personnes soignées dans des services de réanimation est quant à lui en légère hausse ce vendredi: 3680 contre 3633 jeudi. 324 nouveaux patients ont été admis en services de soins critiques ces dernières 24 heures.

A Paris, les occupants du théâtre de l'Odéon comptent "rester jusqu'au bout"

Les "Occupants de l'Odéon" à Paris, cette cinquantaine d'acteurs de la culture qui occupent le théâtre depuis 24h, ont déclaré "vouloir rester jusqu'à ce qu'une réunion avec (le premier ministre) Castex soit organisée", alors qu'une centaine de personnes se sont rassemblées vendredi après-midi pour les soutenir.

"Nous exigeons dans les plus brefs délais une réunion du conseil national des professionnels du spectacle avec le Premier ministre", résume une syndicaliste.

Les manifestants réclament une réouverture des lieux culturels, un plan d'aide massif de la culture, et la prolongation de l'année blanche accordée aux intermittents d'une année supplémentaire.

Dans une lettre, Olivier Véran appelle les soignants à se faire vacciner

Dans une lettre publiée ce vendredi sur Twitter, Olivier Véran appelle les professionnels de santé à se faire vacciner contre le Covid-19.

Si 40% des personnels des Ehpad et 30% des personnels des établissements de santé sont vaccinés, "cela ne suffit pas", estime le ministre.

"Je vous le demande, pour vous-même, votre entourage, les Français. Si vous n'êtes pas encore vaccinés, faites-le rapidement. Il en va de votre sécurité et de la capacité de notre système de santé à tenir",explique-t-il.

Universal ne prévoit plus de grosses sorties de films en France au premier semestre

Les Croods, Fast and Furious, les Minions... La major internationale Universal qui distribue des films à gros potentiel d'entrées, a reculé ce vendredi les dates de sortie d'une série d'entre eux, faisant de fait une croix sur le premier semestre.

Cette annonce est un nouveau signe du marasme dans lequel sont plongés les professionnels du 7e art, qui n'ont toujours aucune perspective de réouverture des salles.

Parmi les films Universal, "Fast & Furious 9" sortira le 30 juin 2021 (au lieu de mai), "Les Croods 2" le 7 juillet 2021 (au lieu d'avril) et "Les Minions 2" le 6 juillet 2022 (repoussé d'un an), a annoncé Universal.

Île-de-France: le directeur de l'ARS évoque plus de 900 patients en réanimation

Les entrées en services de soins critiques se poursuivent en Île-de-France où la barre des 900 patients admis en lien avec le Covid-19 a été franchie ce vendredi, a annoncé le directeur de l'Agence régionale de santé qui appelle les Franciliens à "réduire autant que possible leurs déplacements ce week-end".

Jeudi soir, l'ARS Île-de-France mentionnait 874 patients pris en charge dans les services de réanimation de la région.

Roland-Garros maintenu en mai avec une jauge de public "maximisée"

La nouvelle équipe dirigeante de la Fédération française de tennis (FFT) entend organiser cette année Roland-Garros à ses dates printanières habituelles et "maximiser la jauge" de public, a annoncé ce vendredi la nouvelle directrice générale de l'instance, Amélie Oudéa-Castéra.

"Notre volonté est de pouvoir, modulo les décisions du gouvernement et avec l'application extrêmement ambitieuse et rigoureuse d'un protocole sanitaire très bien ficelé, organiser le tournoi de Roland-Garros aux dates prévues, du 17 mai au 6 juin (qualifications incluses), avec la jauge la plus élevée possible sous réserve de ce qui nous sera permis par les autorités", a-t-elle expliqué.

"On va essayer de pousser les feux au maximum, même s'il y a une part d'incertitude", a assuré Amélie Oudéa-Castéra en référence aux mesures sanitaires qui seront alors en vigueur en France.

Côté public, l'objectif est de "maximiser la jauge au regard de ce que la circulation du virus et l'avancée de la vaccination nous permettront de faire", a-t-elle insisté.

L'Italie défend le blocage des exportations de vaccins vers l'Australie

L'Italie a défendu ce vendredi le blocage de l'envoi de vaccins AstraZeneca vers l'Australie, assurant que cela se poursuivrait tant que les entreprises pharmaceutiques seraient en retard dans leurs livraisons.

"Tant qu'il y aura ces retards, il est juste que les pays européens bloquent les exportations (de vaccins, ndlr) vers les pays qui ne sont pas vulnérables", a déclaré le chef de la diplomatie italienne Luigi Di Maio à l'issue d'un entretien avec son homologue français Jean-Yves Le Drian.

Selon M. Di Maio, ce sont "les retards inacceptables" des entreprises pharmaceutiques dans leurs livraisons ainsi que la diffusion dans toute l'Europe du variant anglais qui ont entraîné la décision italienne de bloquer l'exportation d'environ 250.000 doses de vaccins AstraZeneca vers l'Australie.

"Ce n'est pas un acte hostile envers l'Australie", a insisté le chef de la diplomatie italienne, insistant sur "sa solidarité maximum envers les pays en difficulté, en voie de développement".

Les décès en hausse de 14% depuis janvier par rapport à début 2020

Le nombre de décès, toutes causes confondues, enregistrés en France entre le 1er janvier et le 22 février était supérieur de 14% à celui comptabilisé sur la même période de 2020, une proportion qui reste stable depuis le début de l'année, a indiqué ce vendredi l'Insee dans son bilan hebdomadaire des décès pendant l'épidémie de Covid-19.

Depuis début janvier, la mortalité est relativement stable. En moyenne, 2140 personnes sont mortes chaque jour en janvier. Pour le mois de février, le nombre moyen de décès quotidiens "serait en légère diminution", autour de 2000, selon des données encore provisoires.

A titre de comparaison, au moment du pic de la deuxième vague, entre le 1er et le 15 novembre, quelque 2260 morts étaient comptabilisés chaque jour en moyenne, soit 33% de plus qu'à la même période de 2019.

Le Canada autorise le vaccin de Johnson & Johnson

Les autorités de santé canadiennes ont annoncé ce vendredi avoir autorisé un quatrième vaccin contre le Covid-19, celui du laboratoire américain Johnson & Johnson.

Le Canada, qui a déjà autorisé les vaccins de Pfizer-BioNTech, de Moderna et d'AstraZeneca, a commandé jusqu'à 38 millions de doses de ce vaccin qui est le premier à dose unique parmi ceux homologués contre le Covid-19 dans le pays.

> Cinq choses à savoir sur le vaccin Johnson & Johnson

Le rapport de l'enquête sur les origines du Covid sera rendu la semaine du 15 mars

L'équipe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dépêchée en janvier à Wuhan en Chine pour enquêter sur les origines de la pandémie de Covid-19 rendra public son rapport dans la semaine du 15 mars, a annoncé le patron de l'OMS.

"L'équipe travaille sur le rapport final ainsi que sur un résumé, dont nous comprenons qu'ils seront publiés simultanément pendant la semaine du 15 mars", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, selon les remarques faites jeudi devant les délégués des pays membres.

"Je sais que de nombreux pays membres sont impatients de voir le rapport" et "moi aussi bien sûr", a ajouté le directeur général de l'OMS. Il a promis d'en donner la primeur aux Etats membres "avant sa publication" et de leur en exposer les conclusions.

Le gouvernement lance le 11 mars les travaux pour un plan montagne, annonce Lemoyne

Le gouvernement va lancer le 11 mars les travaux d'un plan d'investissement dédié à l'économie de montagne qui devrait aboutir "fin avril", a annoncé ce vendredi à l'AFP le secrétaire d'Etat chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne.

La décision d'arrêter les remontées mécaniques, et donc le ski alpin, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 a entraîné un effondrement du tourisme hivernal, dont sont très dépendants les territoires alpins.

Un tel plan "permettra de proposer dans les années à venir une offre plus verte, plus diversifiée et plus compétitive" du tourisme en montagne, avait indiqué début février le Premier ministre Jean Castex lors de l'annonce d'un renforcement de l'assistance de l'Etat à l'économie alpine.

En Île-de-France, 51.000 vaccinations prévues ce week-end dans une centaine de centres

51.000. C'est le nombre de Franciliens qui vont pouvoir être vaccinés ce week-end, ont annoncé conjointement l'Agence régionale de Santé (ARS) Île-de-France, le préfet de police et le préfet de région ce vendredi. Une opération pour laquelle "105 centres de vaccination ambulatoires" seront mobilisés et "13 nouveaux centres dédiés" ouvriront leurs portes.

"Cette allocation exceptionnelle d’un très important volume de doses Pfizer va permettre à tous les centres qui avaient constitué des listes d’attente de recontacter dès aujourd’hui les personnes concernées pour leur fixer des rendez-vous ce week-end", relèvent l'ARS et les autorités.

À Paris, 11.000 doses sont attendues. La maire de Paris Anne Hidalgo s'est réjouie ce vendredi matin d'avoir été "entendue" sur l'accélération de la vaccination.

L'interdiction de consommer de l'alcool étendue à plusieurs lieux à Paris

La consommation d'alcool est interdite à partir de ce vendredi à Paris sur les quais de Seine et les rives du Canal Saint-Martin, théâtres le week-end dernier de rassemblements populaires peu compatibles avec la lutte contre le Covid, a annoncé la préfecture de police.

Jusque-là limitée à deux rues, l'interdiction de la consommation d'alcool entre 11h et 18h est étendue jusqu'au 21 mars "aux lieux dans lesquels des regroupements de personnes ne respectant pas les gestes barrière ont pu être observés", a indiqué la préfecture.

Sont concernées les berges de Seine, où ont afflué de nombreux Parisiens en quête de soleil, mais aussi de nombreuses places et rues dans tout Paris comme l''Esplanade des Invalides, la rue des Martyrs ou le canal Saint-Martin.

La préfecture de police annonce mobiliser 4400 agents ce week-end pour veiller au respect des gestes barrières

Les forces de l'ordre seront à nouveau mobilisées ce week-end dans la capitale.

"Le préfet de Police a mobilisé des effectifs de police dès ce soir pour maintenir un haut niveau de contrôle du respect des gestes barrières sur les sites parisiens les plus fréquentés, des règles du couvre-feu de 18h à 6h et du respect par les commerces des jauges de clients qu’ils peuvent accueillir", annonce un communiqué de la préfecture de police. "4400 effectifs seront engagés sur l’ensemble du week-end."

"Si les forces de l’ordre constatent des regroupements de personnes dans lesquels le respect des gestes barrières ne peut être garanti, notamment sur les berges de la Seine et dans les parcs et jardins, elles ont pour consigne de procéder à leur évacuation", précisent les autorités. "Si, à l’occasion de manifestations sur la voie publique, il est constaté que les mesures sanitaires en vigueur ne sont pas respectées, il y sera mis fin immédiatement."

De nouvelles restrictions pour les magasins à Paris

Les magasins et centres commerciaux non alimentaires de plus de 20.000 m² étaient déjà fermés au public à Paris. À compter de ce soir, ce seuil est abaissé à 10.000 m², annonce la préfecture de police dans un communiqué.

Le port du masque devient obligatoire dans tout le Pas-de-Calais

Face à la dégradation des indicateurs sanitaires, le Pas-de-Calais durcit ses restrictions. Au lendemain de l'annonce par Jean Castex du confinement le week-end dans le département, le préfet a décidé d'imposer le port du masque aux habitants sur tout le territoire du Pas-de-Calais.

>> Pas-de-Calais: le port du masque devient obligatoire dans tout le département

Passeport sanitaire: "La France n'est pas un pays dans lequel on va dire 'si tu es vacciné tu peux entrer là'"

Interrogé sur la possible mise en place d'un passeport sanitaire, Olivier Véran a répondu que "la France n'est pas un pays dans lequel on va dire 'si tu es vacciné tu peux entrer là, si tu ne l'es pas tu ne peux pas entrer là'."

Et d'ajouter: "En revanche, qu'on ait une réflexion sur des indicateurs sanitaires collectifs qui nous permettent d'envisager la réouverture de certains établissements comme les restaurants, cinémas... Ca, oui. Et qu'il puisse y avoir un certificat de vaccination pour pouvoir voyager au sein de l'Union européenne, pourquoi pas."

Les pharmaciens et les sages-femmes habilités à vacciner dès ce vendredi

"J'ai signé le décret aujourd'hui" permettant aux pharmaciens et aux sages-femmes de vacciner avec le produit d'AstraZeneca, a annoncé Olivier Véran.

"La bonne idée est de sauver des vies en priorité"

La stratégie de vaccination du gouvernement est "de vacciner celles et ceux qui vont en réanimation aujourd'hui. La bonne idée est de sauver des vies en priorité", a martelé Olivier Véran.

800.000 doses d'AstraZeneca reçues jeudi

Olivier Véran assure que "plus de 85% des doses de Pfizer" reçues "ont été injectées chez les patients". Pour AstraZeneca, "25 à 30%" ont été administrées. "On a reçu 800.000 doses" de ce sérum jeudi.

"Quand les doses arrivent elles sont utilisées."

Véran "enjoint" les soignants à se faire vacciner contre le Covid

"Les soignants ont pu hésité avant de se faire vacciner et c'est leur droit. Mais aujourd'hui je les enjoins à se faire vacciner pour eux, et pour leurs malades", insiste Olivier Véran qui précise leur avoir écrit une lettre ce vendredi matin.

"Je suis convaincu que le taux de couverture va augmenter (...) Si ce n'est pas le cas, je saisirai le Comité consultatif d'éthique national (...) Ca pourra aller jusqu'à la vaccination obligatoire", prévient-il.

400.000 doses d'AstraZeneca redistribuées à la population de 50 ans et plus

Olivier Véran a expliqué que 400.000 doses avaient été distribuées aux hôpitaux pour les soignants mais qu'elles n'avaient "toujours pas trouvé preneurs. Nous prenons les conséquences et nous demandons à ce que ces doses soient récupérées par les centres de vaccination pour la population générale âgée de 50 ans et plus et dont des maladies les exposent à des risques".

"Les résidents des Ehpad vont pouvoir sortir s'ils ont été vaccinés"

Les résidents des Ehpad vont pouvoir sortir s'ils ont été vaccinés, avec au moins 15 jours de recul après la deuxième injection, a affirmé Olivier Véran. "Nous leur rendons progressivement la liberté."

"On a réussi à vacciner plus de 80% des résidents dans les Ehpad mais il nous manque encore les soignants dans les pour les protéger", a-t-il souligné.

Réouverture des bars et restaurants: "Aujourd'hui ce n'est pas situation"

Interrogé sur la possibilité de rouvrir des bars et restaurants pour le déjeuner, Olivier Véran a répondu que cela ne lui paraissait "pas adapté au moment où on reconfine des départements les week-ends".

"Nous réouvrirons les restaurants et terrasses dès que nous le pourrons, mais aujourd'hui ce n'est pas situation."

Retour à une vie normale dans 4 à 6 semaines? "Nous avons des raisons de le penser", admet Véran

Le ministre de la Santé a dit avoir "des raisons de penser" que la situation puisse retrouver un aspect de vie normale dans 4 à 6 semaines.

"Dans 4 à 6 semaines, on aura vacciné une grande partie des personnes vulnérables, les plus âgées, les plus malades. On constate déjà une diminution de la circulation du virus chez ces gens-là. Dans 4 à 6 semaines il y aura aussi l'arrivée du printemps et on a déjà vu que cela entraînait une baisse de circulation du virus".

"Nous faisons tout" pour éviter un nouveau confinement

Olivier Véran s'est félicité que les variants sud-africain et brésilien aient pu être contenus jusqu'à présent. "Ils représentent 6% des cas", a-t-il précisé. Cela permet de favoriser une stratégie territorialisée pour les mesures restrictives. "Nous faisons tout" pour éviter un nouveau confinement généralisé, a-t-il insisté.

"La situation sanitaire n'est pas la même dans les hauts-de-France et en Île-de-France"

Le ministre de la Santé a encore justifié la décision du gouvernement de ne pas confiner le week-end les départements de la région Île-de-France.

"La situation sanitaire n'est pas la même dans les Hauts-de-France et dans la région Île-de-France. On a décidé de rester en surveillance active, d'aller tester massivement, d'alerter massivement, et d'aider à accéder à la vaccination ceux qui en sont éloignés pour gagner du temps encore sur cette épidémie".

Confinement le week-end dans le Pas-de-Calais: "J'ai conscience que ça peut être dur à vivre"

Olivier Véran a souligné que la décision de mettre en place un confinement le week-end dans le Pas-de-Calais pouvait être une "mesure dure à vivre" mais elle est nécessaire "pour limiter les intéractions sociales".

"Elle a été extrrêmement bien respectée à Nice et Dunkerque le week-end dernier pour sa première application. Les gens se sont mobilisés pour éviter d'avoir l'épidemie qui terrasse leur entourage", a-t-il félicité.

Oliver Véran invité de RMC-BFMTV à 8h30

Le ministre de la Santé Olivier Véran répondra aux questions de Jean-Jacques Bourdin, ce vendredi matin sur RMC et BFMTV, à 8h30.

Comment la vaccination est censée s'accélérer en France

Le Premier ministre Jean Castex a dévoilé jeudi soir de nouveaux objectifs de vaccination à atteindre dès le mois d'avril, en apportant par ailleurs quelques précisions sur la vaccination des personnes âgées de 50 à 74 ans.

>> Découvrez le nouveau calendrier de la campagne vaccinale en France avec nos infographies

L'état d'urgence en passe d'être prolongé sur une partie du Japon

Le Japon va prolonger de deux semaines l'état d'urgence en place sur la capitale et son agglomération face au coronavirus, à moins de cinq mois de l'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo prévus cet été, ont annoncé ce vendredi les autorités.

L'état d'urgence, qui consiste principalement à demander aux bars et restaurants de fermer le soir à 20 heures, avait été levé le 28 février dans six départements et devait prendre fin ce dimanche dans le Grand Tokyo.

La mesure mise en place début janvier a initialement permis de réduire le nombre quotidien d'infections, mais celui-ci stagnait dans la capitale ces dernières semaines, représentant toujours une menace d'engorgement du système de santé.

Moins de 40.000 cas de Covid en 24 heures aux États-Unis, une première depuis octobre

Pour la première fois en cinq mois, les Etats-Unis ont recensé jeudi moins de 40.000 cas de Covid-19 en 24 heures, selon les données de l'université Johns Hopkins, qui font référence.

Après un pic de près de 300.000 cas en 24 heures enregistré le 8 janvier, le nombre d'infections quotidiennes a retrouvé son niveau d'avant Halloween, Thanksgiving et les autres fêtes de fin d'années, synonymes de nombreux déplacements à travers le pays et d'une propagation accrue du virus.

Autre signe encourageant dans le pays le plus touché par la pandémie en valeur absolue: les moyennes hebdomadaires des morts et des hospitalisations sont elles aussi nettement en baisse.

Confinement le week-end: pourquoi le Pas-de-Calais est concerné mais pas l'Ile-de-France?

C'est l'une des questions qui revient le plus au lendemain des nouvelles mesures annoncées par Jean Castex: pourquoi, à situation sanitaire quasi-similaire, le Pas-de-Calais est reconfiné le week-end alors que le département de la Seine-Saint-Denis ne l'est pas? Explications, avec notre article.

Un nouveau tour de vis engagé pour freiner la propagation du Covid-19

Bonjour à toutes et à tous, merci de suivre ce direct sur BFMTV.com. Vingt-trois départements sous surveillance, baisse de la jauge des centres commerciaux, le Pas-de-calais confiné le week-end: le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi soir plusieurs dispositions pour renforcer la lutte contre le Covid-19 tout en promettant 20 millions de vaccinés d'ici mi-mai.

>> L'ensemble des annonces à retenir, avec notre article complet.

BFMTV