BFMTV

Covid-19: médecins et scientifiques craignent l'arrivée d'une troisième vague en France

L'infectiologue Odile Launay, invitée ce lundi matin sur BFMTV-RMC, a estimé, comme d'autres médecins et scientifiques, qu'il y a "de fortes chances d'avoir une troisième vague" en France.

Quelques semaines après que la France a passé le pic de la deuxième vague du Covid-19, médecins et scientifiques s'inquiètent d'une possible future troisième vague. L'allègement envisagé du confinement le 15 décembre et les fêtes de fin d'année, propices aux rassemblements, font craindre un prochain soubresaut de l'épidémie.

"On a de fortes chances d'avoir une troisième vague. On se prépare. Le vaccin risque de ne pas l'empêcher car on va avoir des doses trop limitées au départ", a expliqué l'infectiologue Odile Launay sur BFMTV-RMC ce lundi.

La campagne de vaccination, qui devrait débuter en janvier en France, visera ainsi, dans un premier temps, à vacciner un million de personnes: les résidents des Ehpad et les professionnels exerçant dans ces établissements. Elle concernera en février, dans un deuxième temps, les personnes vulnérables, rendues fragiles par leur âge ou leurs pathologies. L'ensemble de la population française ne sera appelée à être vaccinée qu'au printemps.

Un niveau d'immunité pas assez important

L'hypothèse d'un sursaut de l'épidémie est également partagée par l'épidémiologiste Simon Cauchemez, pour qui cela "peut arriver à n'importe quel moment dès lors que l'on se relâche trop".

"Le niveau d'immunité dans la population n'est pas suffisant pour nous en prémunir", a-t-il poursuivi auprès du Parisien.

L'Institut Pasteur, dans une note datant du 30 novembre, estime ainsi que seulement 11,3% des Français en métropole auraient été infectés par le Covid-19 depuis le début de l'épidémie, soit environ 7,3 millions de personnes. Et d'une région à l'autre, le pourcentage de personnes contaminées par le coronavirus varie considérablement.

"Il faut être extrêmement vigilant"

Odile Launay, également membre du comité vaccin Covid-19, a souligné que le risque d'une troisième vague "dépend de la façon dont les Français vont respecter les consignes qui leur sont données, à savoir ne pas se retrouver trop nombreux et respecter les gestes barrières", en particulier lors des fêtes de fin d'année.

L'infectiologue s'est appuyée sur l'exemple des Etats-Unis. Le pays, qui a les chiffres de contaminations et de morts les plus élevés au monde, se prépare à une flambée des contaminations après que des millions d'Américains ont voyagé il y a quelques jours pour célébrer la grande fête de Thanksgiving.

"Il faut respecter les mesures barrières, aérer les espaces clos et éviter les rassemblements trop nombreux", a résumé Odile Launay, appelant les Français à être "extrêmement vigilants".

Clément Boutin Journaliste BFMTV