BFMTV

INFOGRAPHIES. Covid-19: quelle part de la population a été infectée dans votre région?

Infographie

Infographie - BFMTV

L'Institut Pasteur estime que plus d'un Français sur 10 a été infecté par le Covid-19 depuis le début de l'épidémie.

11,3% des Français en métropole auraient été infectés par le Covid-19 depuis le début de l'épidémie, soit environ 7,3 millions de personnes. Cette estimation provient d'une note de l'Institut Pasteur datant du 30 novembre 2020.

Simon Cauchemez, responsable du laboratoire de modélisation mathématique des maladies infectieuses à l’Institut Pasteur, explique sur quoi est fondée cette modélisation:

"Pendant la première vague, on avait calculé qu'environ 3% des personnes infectées étaient hospitalisées. Une estimation validée par Santé Publique France par la suite. Donc à partir du moment où ce pourcentage est correct, on peut deviner le nombre de personnes infectées à partir du nombre de personnes hospitalisées. Il faut également prendre en compte la structure d’âge dans les différentes régions. Par exemple, dans les régions avec des populations plus âgées, la probabilité d’hospitalisation peut être plus élevée."

Il s'agit donc d'un ordre de grandeur, pas d'un taux précis. L'objectif de ces modélisation est de "décrire la dynamique de l’épidémie et pas de faire une estimation fine de l’immunité". "Il n'est d'ailleurs pas impossible qu'on sous-estime le nombre réel de personnes contaminées" précise Simon Cauchemez.

Quelles régions concentrent le plus d'infections?

Que ressort-il de ces modélisations? Les calculs de l'Institut Pasteur montrent bien que l'épidémie de Covid-19 n'a pas encore touché l'ensemble du pays. D'une région à l'autre, le pourcentage de personnes contaminées par le coronavirus varie considérablement, comme le montre notre infographie ci-dessous.

L'Île-de-France et le Grand Est, les deux principaux foyers de l'épidémie au printemps, restent par exemple loin devant les autres régions, même si la deuxième vague y a été moins violente qu'ailleurs.

L'Auvergne-Rhône-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, deux des régions les plus touchées par le virus depuis octobre, ont quant à elles vu leurs proportions de personnes infectées tripler entre mai et novembre. Enfin, certaines régions, comme la Bretagne, semblent relativement épargnées depuis le début de l'épidémie.

Louis Tanca Journaliste BFMTV