BFMTV

Comment bien choisir son forfait mobile ?

-

- - -

Avec la diversité des offres des nombreux opérateurs de téléphonie mobile, il est parfois compliqué de s’y retrouver : forfait bloqué, avec ou sans engagement, accès internet... De plus, chaque opérateur dispose de ses propres conditions d’engagement. Voici quelques conseils pratiques pour bien choisir son forfait mobile.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com

Les opérateurs de téléphonie mobile proposent toute une gamme de forfaits : bloqués, prépayés, illimités, avec ou sans internet… et on serait tenté de prendre celle qui propose le plus d’options. Mais en aurez-vous réellement besoin ? Pourquoi payer pour ce dont vous n’aurez pas l’utilité ? La première chose à faire avant de choisir un forfait mobile est donc de définir vos besoins, c’est-à-dire vos habitudes de consommation.

Si vous êtes un grand bavard, le forfait illimité est fait pour vous. Appels, sms et parfois internet, vous pouvez consommer (presque) sans compter. Si votre téléphone est destiné à un usage majoritairement professionnel, alors votre forfait doit disposer de beaucoup de datas et d’une connexion internet optimale pour lire et envoyer vos mails. Des forfaits pro existent permettant à leurs clients de bénéficier d’un service client spécifique et souvent plus réactif. Si votre ado vous réclame un téléphone, un forfait bloqué est probablement l’offre la plus adaptée. Enfin, si vous vous déplacez régulièrement à l’étranger, un forfait incluant le mode « international » est une option non négligeable pour éviter toute facturation hors forfait. Certains opérateurs sont par ailleurs spécialisés sur certaines zones ou continents. N’hésitez pas à vous renseigner.

Avant l’arrivée de Free, les opérateurs ne proposaient que des forfaits avec engagement. C’est-à-dire que vous deviez signer un contrat de 12 ou 24 mois et si vous souhaitiez résilier votre contrat avant terme, vous deviez payer des frais de résiliation exorbitants. Pour pallier cette concurrence agressive, les opérateurs ont donc diversifié leurs offres en proposant des forfaits avec et sans engagement.

Un forfait sans engagement est actuellement le forfait choisi par la majorité des Français. Pourquoi ? Parce qu’il permet de souscrire à une formule sans contrainte et de résilier son contrat rapidement et facilement, sans avoir à se justifier. Il n’y a aucun frais de résiliation et vous pouvez réutiliser votre téléphone actuel avec un autre opérateur sans aucun problème. Par contre, en choisissant cette formule, vous ne pouvez pas bénéficier du smartphone dernier cri à prix attractif, comme le proposent les forfaits avec engagement. Si vous voulez changer de téléphone, vous devrez le faire au prix fort.

Et la facture peut être salée lorsque l’on sait que certains smartphones coûtent plusieurs centaines d’euros.

Un forfait avec engagement est un contrat qui vous lie avec votre opérateur pour une durée de 12 à 24 mois. Il vous est tout à fait possible de résilier avant l’échéance de votre contrat mais avec des frais de résiliation. Le calcul de ces frais se fait de la même façon, quel que soit l’opérateur téléphonique : la totalité des mensualités restantes dues pour un engagement de 12 mois ou 1/4 des mensualités restantes dues entre le 13ème et le 24ème mois. L’avantage d’un forfait avec engagement se situe au niveau du téléphone lui-même. Pour toute nouvelle souscription, les smartphones des plus grandes marques sont proposés à des tarifs défiant toute concurrence. Les opérateurs prennent en charge une partie du montant du téléphone mais vont, en contrepartie, proposer des forfaits téléphoniques plus chers.

Il est donc conseillé dans un premier temps de prendre un forfait minimal, quitte à changer ensuite. Car sachez que l’inverse n’est pas du tout possible et cela pour des raisons économiques bien entendu. Alors réfléchissez bien avant de souscrire à une offre plus onéreuse.

Il existe actuellement 4 grands opérateurs de téléphonie mobile : Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. Ainsi que plusieurs dizaines d’opérateurs secondaires, comme Sosh, NRJ Mobile ou La Poste Mobile dont les offres low-cost engendrent une guerre des prix perpétuelle. Mais vous précipiter vers telle ou telle offre n’est pas forcément la meilleure solution. Les opérateurs, pour attirer de nouveaux clients, proposent des offres de bienvenue particulièrement intéressantes : téléphone moins cher, un premier mois d’abonnement offert… Comparez d’abord toutes les offres et faites marcher la concurrence. Par ailleurs, il est parfois plus intéressant de prendre son forfait mobile chez le même fournisseur que celui de votre box : celui-ci vous proposera un forfait global pour tous vos abonnements.

Mais il existe également d’autres critères à prendre en compte dans le choix de son forfait mobile. Parmi eux, citons la qualité du réseau. Est-ce que cet opérateur couvre bien votre lieu d’habitation et les endroits où vous avez l’habitude d’aller ? La qualité du service client est aussi un élément essentiel. Sachez que les opérateurs secondaires n’ont pas de boutique physique. Pour toute question ou réclamation, tout se passe par téléphone ou internet. Cette solution n’est peut-être pas la plus appropriée si l’usage de votre téléphone est exclusivement professionnel.

Avant toute souscription à un forfait mobile, comme vous le feriez pour tout type de contrat, il est essentiel de bien lire les conditions d’engagement. Elles sont propres à chaque opérateur tout comme les conditions de résiliation. La loi Chatel a défini des motifs légitimes qui annulent les frais de résiliation, comme un déménagement dans une zone non couverte par votre opérateur, un surendettement, un cas de force majeure reconnu par les tribunaux… Vérifiez lesquels sont acceptés par votre opérateur.

De même, si vous possédez un forfait avec une connexion internet, vérifiez les conditions si vous dépassez votre consommation. En règle générale, soit le débit est réduit, soit l’accès à internet est bloqué, soit votre opérateur applique une facturation hors forfait, ce qui pourrait faire considérablement augmenter votre facture de téléphone. Cette vigilance s’applique bien évidemment à l’ensemble de votre contrat.

Le choix du forfait mobile n’est finalement pas une évidence en soi. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte et il est préférable de bien détailler chaque offre et de passer du temps à bien lire le contrat afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

BFM Pratique Tech