BFMTV

Top des assurances jeunes conducteurs

-

- - -

Au regard de la loi, assurer un véhicule est obligatoire. Pour les jeunes conducteurs, il est possible de choisir des offres en adéquation avec leur budget et leur profil.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com

La loi du 27 février 1958 portant sur l'assurance automobile stipule que souscrire à une assurance est obligatoire. Cela concerne l'assurance responsabilité civile ou garantie au tiers. Bien que les coûts soient plus élevés pour les jeunes conducteurs, il est toujours possible de trouver une solution.

Pour les jeunes conducteurs, trois formules de contrats d'assurance auto sont proposées par les compagnies d'assurance :

L'assurance auto au tiers : ne couvrant que la responsabilité civile, cette formule est de loin la moins chère. Il s'agit de la couverture la plus intéressante en termes de coûts pour le statut de jeune conducteur.
L'assurance auto intermédiaire : également appelée assurance au tiers améliorée, cette offre comprend diverses garanties optionnelles. Elle permet de se protéger contre les vols, les incendies ainsi que les bris de glace. L'assurance auto tous risques : il s'agit de la formule la plus complète, et de ce fait, la plus chère. Associée au statut de jeune conducteur, cette protection tous risques fait rapidement grimper le coût de l'assurance auto. Si les jeunes conducteurs éprouvent des difficultés pour trouver une assurance à bon prix, utiliser un comparateur demeure le meilleur moyen. Il est à noter que se soustraire à cette obligation de souscription entraîne des sanctions : amende, travaux d'intérêt général, suspension du permis de conduire (voire son annulation), confiscation du véhicule…

En matière d'assurance pour jeunes conducteurs, des critères supplémentaires sont pris en compte. Comme il s'agit d'un profil à risques, leur prime d'assurance est majorée de 100 %. Les critères majeurs pour évaluer le montant de l'assurance sont le profil de l'assuré, ses antécédents de conduite et la voiture à assurer.

En ce qui concerne le profil, sont pris en compte son statut (étudiant, automobiliste malussé…), ses habitudes de conduite, le mode de stationnement de la voiture, la distance annuelle parcourue et l'usage du véhicule.
Quant à ses antécédents, ils concernent les sinistres impliquant le conducteur ainsi que les éventuels cas de suspension ou d'annulation du permis. La voiture à assurer représente le dernier critère. De nombreuses caractéristiques sont prises en compte : marque, âge, modèle, puissance et carburant.

Nombreuses sont les compagnies d’assurances qui proposent des offres pour les jeunes conducteurs.

Les tarifs varient très fortement d’un établissement à un autre, en fonction des critères énumérés précédemment. Il est recommandé de recourir à un comparateur d’assurances auto sur internet comme Lesfurets.com, LeLynx.fr ou Assurland.com pour vous permettre de simuler les offres en quelques clics, de les comparer et de choisir celle qui correspond à vos attentes, à votre profil et à votre budget.

Après comparaison, voici selon nous le Top 5 des assurances « jeunes conducteurs » du marché. Ce classement couvre les assurances au tiers et les assurances tous risques :

Le-Jeune-Conducteur : 367 € (tiers) et 509 € (tous risques)
Matmut : 677 € et 1 328,30 € Pacifica : 879,91 € et 1 370,17 € Macif : 940,14 € et 1 892,44 € Axa : 1 026 € et 1 918 €

Pour réduire sensiblement la facture, plusieurs options se présentent à vous :

Faire son apprentissage en conduite accompagnée Choisir une voiture peu puissante et d'occasion Opter pour l'assureur de vos parents Jouer sur la concurrence Redoubler de prudence
BFM Pratique Auto