BFM Pratique

Réparer le lave-glace de sa voiture : mode d'emploi

-

- - -

Contribuant à assurer la sécurité du véhicule et de ses occupants, le lave-glace peut tomber en panne. Dans ce genre de situation, différents types de réparation peuvent s’imposer. Comment procéder ?

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com

Le système de lavage des vitres d’une voiture, constitué des essuie-glaces et du système de lave glace, est un élément essentiel qui contribue à assurer une bonne visibilité de la route au conducteur et donc une sécurité maximum lors de l’utilisation de son véhicule. Lors d’un dysfonctionnement de ce système de lavage, on a tendance à se focaliser sur les essuie-glaces alors qu’il arrive fréquemment que le problème vienne du lave-glace.

Réparer le lave-glace consiste avant tout à nettoyer les gicleurs (orifices d’environ 0,8 mm par lesquels sort le liquide de lavage). En effet, si de l’eau de robinet est fréquemment utilisée pour remplir le réservoir du lave-glace, du calcaire s’y accumule et finit par boucher les gicleurs.

Pour le désobstruer, il suffit de glisser une épingle, une aiguille ou un trombone dans l’orifice du gicleur, puis de le nettoyer avec un mélange de vinaigre blanc et d’eau chaude (à laisser agir quelques minutes).

Les pompes à vélo ou les gonfleurs de pneu (disponibles dans les stations-services ou les stations de lavage automobile) sont également efficaces pour déboucher les tuyaux des lave-vitres.

L’usage d’un instrument fragile est déconseillé pour éviter qu’il ne se casse à l’intérieur du gicleur. Dans le cas où le dispositif est toujours bouché, le tuyau raccordant la pompe au gicleur doit aussi être nettoyé. Voici la marche à suivre pour cette opération :

Ouvrez le capot de votre voiture ;
Vérifiez qu’aucun tuyau n’est ni débranché, ni pincé, ni plié avant de les retirer pour les rincer à l’eau courante ;
Assurez-vous qu’aucun des tubes de raccordement n’est bouché (en les nettoyant avec une pompe à vélo), puis les remonter.

Si cette tentative reste sans effet, un remplacement de la pompe du lave-glace s’impose, notamment quand elle n’émet aucun bruit alors que la manette de commande au volant est actionnée, quand elle crée un court-jus ou quand elle donne des à-coups.

Pour vérifier le bon fonctionnement de la pompe du lave-vitre, il vous suffira de débrancher le tuyau relié au raccord en T et de demander à une autre personne d’activer le lave-glace.

Si un jet de liquide puissant est constaté, cela signifie que la pompe fonctionne correctement. Le problème vient probablement du gicleur.

Dans le cas où rien ne se passe lorsque le lave-glace est activé, la pompe est bouchée. Intégrée au réservoir du liquide lave-glace, elle devra alors être remplacée. Si nous vous conseillons de passer par un professionnel pour effectuer ce changement, un bon bricoleur peut s’en charger en suivant les étapes ci-dessous :

Retirez les deux vis de fixation ainsi que celles du réservoir ;
Débranchez les deux fils d’alimentation (généralement noir et rouge).
Recouvrez le conducteur positif de ruban adhésif pour éviter tout risque de court-circuit ;
Remplacez la pompe défectueuse par une nouvelle (entre 6€ et 30€ selon le modèle) ;
Reconnectez les fils d’alimentation (pour alimenter le lave-glace) ;
Serrez les vis de fixation de la pompe ainsi que celles du réservoir (ne pas oublier de le remplir).

Pour terminer, un essai est préconisé. Pour ce faire, il suffit de mettre le contact avant de maintenir l’appui sur la manette de commande pendant quelques secondes pour amorcer la pompe.

Il peut également arriver que le fusible du lave-vitre grille, empêchant l’eau de monter jusqu’au pare-brise. Dans ce cas, il doit être remplacé par un coupe-circuit de même ampérage, avec une marge de 5 A de plus. Il en va de même pour l’interrupteur. 

Les manipulations effectuées sur le système du lave-glace peuvent affecter parfois le positionnement de ce dernier, le liquide aspergeant le pare-brise au mauvais endroit. Il est alors indispensable de régler l’orientation du jet de lave-glace en suivant les étapes ci-dessous :

Insérez une épingle, un trombone ou un fil de fer dans l’orifice du gicleur pour trouver la bonne inclinaison ;
Testez le jet pour vérifier si l’emplacement est correct (le jet de liquide doit arriver au niveau de la moitié supérieure du pare-brise).

Généralement, il faut plusieurs essais avant de parvenir à trouver la bonne orientation.

Stocké dans un réservoir en plastique situé sous le capot du véhicule, le liquide lave-glace est aspiré, puis projeté sur le pare-brise par la pompe et le gicleur. Il doit être rempli dès que le témoin niveau minimum s’allume sur le tableau de bord. L’usage d’eau du robinet ainsi que de détergents est déconseillé. À la place, il convient d’utiliser un liquide lave-glace spécialisé en fonction de la saison pour éviter d’entartrer les gicleurs, de mousser ou d’abîmer les balais d’essuie-glace. Comptez entre 1€ et 2€/litre en grande surface ou chez un distributeur spécialisé dans l’automobile.

Les liquides vendus dans le commerce contiennent souvent du méthanol, un produit chimique qui nuit à l’environnement. Sachez que vous pouvez assez facilement fabriquer votre liquide à partir de produits que vous trouverez facilement dans votre maison.

Mélange eau distillée et nettoyant pour vitre (été) : diluez 4/5 d’eau distillé avec 1/5 de liquide pour les vitres et mélangez vigoureusement. Avant de remplir votre réservoir de lavage, n’hésitez pas à tester ce mélange en essuyant avec un chiffon une petite partie de votre pare-brise. Si la partie traitée est propre et sans traces vous pouvez remplir votre réservoir.
Mélange eau distillée et vinaigre blanc (hiver) : diluez ¾ d’eau distillée avec ¼ de vinaigre blanc et secouez vigoureusement. A privilégier l’hiver car avec la chaleur de l’été, le vinaigre dégage une odeur âcre.

BFM Pratique Auto