BFMTV

Sondage: Anne Hidalgo chute lourdement

Anne Hidalgo

Anne Hidalgo - LOIC VENANCE / AFP

Anne Hidalgo ne recueille que 18% d'opinions favorables dans le dernier baromètre Elabe, et s'effondre chez les sympathisants de gauche.

L'attribution des Jeux Olympiques 2024 à Paris n'a pas inversé la tendance: alors qu'elle apparaissait comme l'une des options possibles pour l'avenir du Parti socialiste, Anne Hidalgo n'est créditée, dans le dernier baromètre Elabe pour Les Échos et Radio classique révélé jeudi, que de 18% d'opinions favorables. Depuis le début du mandat d'Emmanuel Macron, l'édile a ainsi perdu 12 points de popularité. 

Surtout, Anne Hidalgo est reléguée au septième rang parmi les personnalités socialistes chez les sympathisants de gauche avec 32% d'opinions favorables. À l'automne 2015, elle figurait en première place de ce même classement. Localement, la dégringolade d'Anne Hidalgo n'est pas moins spectaculaire: en neuf mois, elle est passé de 35% à 16% d'avis positifs chez les franciliens.

"Ce qui était jadis perçu comme étant de vraies convictions environnementales est aujourd'hui perçu comme étant idéologique. Pour beaucoup, elle est allée trop loin", explique aux Échos Bernard Sananès, président d'Elabe.

Espoir déçu

Comme de nombreux socialistes, plongés en plein marasme depuis la déroute de 2017, Anne Hidalgo souffre en outre de l'incapacité de son parti à se positionner clairement par rapport à Emmanuel Macron et La République en marche. Elle apparaît comme un espoir déçu pour le renouveau de la gauche, selon Bernard Sananès.

"Il y a une vraie déception dans l'électorat de gauche : elle aurait pu incarner la relève et n'y est pas allée", explique-t-il. L'union sans lendemain de "Dès demain" entre Christiane Taubira, Martine Aubry et la maire de Paris n'est probablement pas étrangère à cette déception. 
dossier :

Anne Hidalgo

Louis Nadau