BFMTV

Raquel Garrido appelle à "respecter les gens qui sont dans la rue"

A la veille d'une nouvelle mobilisation contre la réforme du code du travail par ordonnances, à l'appel de La France insoumise, sa porte-parole a appelé sur notre antenne à respecter les personnes qui descendront dans la rue.

Emmanuel Macron a déclaré mardi à CNN que "la démocratie, ce n'est pas la rue". Vendredi soir sur notre antenne, Raquel Garrido appelle de son côté à "respecter les gens dans la rue", à la veille d'une nouvelle manifestation à l'appel de La France insoumise contre la réforme du code du travail par ordonnances. 

Invitée de Ruth Elkrief ce vendredi soir, la porte-parole du mouvement de Jean-Luc Mélenchon a martelé que la manifestation était "une modalité pacifique". 

"Si on veut sérieusement lutter contre les faits de violences dans la société, il faut donner la respiration citoyenne, favoriser la mobilisation et respecter les gens qui sont dans la rue. Parce que les traiter de fainéants, les traiter de cyniques, les traiter de factieux, (...), ça c’est pas respectueux", a lancé l'avocate. 

"La démocratie saine, c'est une démocratie où les gens manifestent"

Interrogée sur les violences qui avaient eu lieu en marge d'une manifestation contre la loi Travail en mai 2016, et dont le procès de plusieurs militants se déroule actuellement, Raquel Garrido a incité a assuré que les "actions politiques" de La France Insoumise étaient "éminemment pacifiques". 

"Elles ne partent que d’une chose, c’est la démocratie. C’est le fait que les citoyens existent, qu’ils ont une dignité civique aussi le lendemain des élections", a-t-elle argumenté, jugeant que "la démocratie saine, c’est une démocratie où les gens manifestent, s’expriment, rationalisent leur opposition."
Liv Audigane