BFMTV

Emmanuel Macron: "la démocratie, ce n'est pas la rue"

-

- - Illustration - Emmanuel Macron - TIZIANA FABI / AFP

Les opposants à la réforme du droit du travail, les syndicats CGT et Solidaires en tête, ont appelé à manifester de nouveau jeudi, à la veille de la présentation des ordonnances en conseil des ministres et deux jours avant la manifestation de La France insoumise.

Emmanuel Macron a déclaré mardi, dans un entretien à CNN International, que la démocratie n'était "pas la rue", réaffirmant sa détermination à mener des réformes malgré les manifestations. Notamment celles prévues jeudi par les syndicats et samedi par Jean-Luc Mélenchon et les Insoumis contre la réforme du code du travail. "Je crois dans la démocratie, mais la démocratie ce n'est pas la rue", a dit le président de la République à la journaliste vedette de la chaîne américaine Christiane Amanpour.

"Si je respecte ceux qui manifestent, je respecte aussi les électeurs français, et ils ont voté pour le changement", a-t-il ajouté. "J'ai expliqué ces réformes, j'ai présenté ces réformes durant des semaines et des semaines et j'ai été élu sur la base de ces réformes", a-t-il dit.

"Je pense qu'il est important de réaliser ce que vous avez annoncé" et "d'expliquer qu'il est impossible d'avoir un système juste si vous n'appliquez pas ces réformes, qu'il est impossible d'avoir une France forte si vous n'avez pas une économie forte", a-t-il ajouté. "Au début du mandat, vous avez un capital politique, vous devez vous en servir", a affirmé M. Macron, présent à New York pour l'assemblée générale de l'ONU.

Les opposants à la réforme du droit du travail, les syndicats CGT et Solidaires en tête, ont appelé à manifester de nouveau jeudi, à la veille de la présentation des ordonnances en conseil des ministres et deux jours avant la manifestation de La France insoumise.

"Vous faites face à une résistance, à des gens mécontents. C'est bon, je sais cela", a ajouté sur CNN International Emmanuel Macron, en nette baisse dans les sondages.

S.A. avec AFP