BFMTV

Présidentielle 2017: Marine Le Pen largement en tête au 1er tour

Quels que soient les candidats face à elle, Marine Le Pen, ici à Bruxelles le 22 janvier, arrive en tête du premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage Ifop.

Quels que soient les candidats face à elle, Marine Le Pen, ici à Bruxelles le 22 janvier, arrive en tête du premier tour de l'élection présidentielle, selon un sondage Ifop. - Emmanuel Dunand - AFP

La présidente du Front National atteint 30% des intentions de vote, selon un sondage Ifop paru, ce jeudi, dans le magazine Marianne. Un score en progression par rapport à la dernière étude réalisée par l'hebdomadaire.

Si l'élection présidentielle avait lieu dimanche, Marine Le Pen serait en tête au premier tour. Le sondage Ifop pour Marianne publié, ce jeudi, lui donne, en effet, entre 29 et 31% des voix, en fonction de ses adversaires. En somme, selon ce sondage, l'union nationale post-attentats qui a redoré la popularité de François Hollande ne se traduirait pas dans les urnes.

Quel que soit le scénario, face à Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé, le président de la République serait éliminé dès le premier tour. Dans les deux cas, il rassemblerait 21% des suffrages et arriverait troisième du scrutin. Selon le sondage, que ce soit Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé, les deux hommes de droite obtiendraient le même score de 23% des voix.

Le score de François Hollande est toutefois meilleur que celui obtenu lors d'un sondage identique d'août 2014. Il gagne, en effet, quatre points, mais cette remontée n'est toujours pas suffisante pour maintenir la gauche au deuxième tour de l'élection.

Dans l'hypothèse d'une candidature de Manuel Valls pour représenter le PS, la gauche arriverait une nouvelle fois troisième, avec 23% des suffrages. 

Marine Le Pen échouerait au second tour

Le sondage étudie malgré tout la possibilité d'un candidat de gauche au second tour. En cas de duel Hollande-Le Pen, c'est finalement le président de la République qui l'emporterait avec 55% des suffrages contre 45% pour la présidente du FN. Face à Manuel Valls, elle obtiendrait par ailleurs 39% des voix, et le Premier ministre 61%. Face à Nicolas Sarkozy cette fois, elle atteindrait 40% des votes, contre 60% pour l'ancien chef de l'Etat. Quelle que soit l'option, Marine Le Pen échouerait donc au deuxième tour. 

Le sondage étudie également l'hypothèse d'un duel Hollande-Sarkozy. Dans cette hypothèse, le président de l'UMP l'emporterait avec 57% contre 43%. Le score de François Hollande serait encore plus faible, 40% s'il devait affronter Alain Juppé, qui obtiendrait lui 60% des suffrages. 

* Le sondage a été réalisé sur un échantillon de 983 personnes inscrites sur les listes électorales entre le 21 et le 23 janvier dernier.

Carole Blanchard