BFMTV

Pour Portelli, ancienne porte-parole de Fillon, la loi Travail était dans son programme

Florence Portelli

Florence Portelli - Capture d'écran BFMTV

Invitée mercredi soir sur notre antenne, l'ancienne porte-parole de François Fillon estime que la loi Travail d'Emmanuel Macron est largement similaire au programme du candidat malheureux des Républicains.

Voilà qui devrait enchanter l'exécutif, soucieux de rectifier l'image marquée à droite du président de la République en ce début de mandat. Ce mercredi sur notre antenne, Florence Portelli, l'ancienne porte-parole de François Fillon désormais candidate à la présidence des Républicains, a assumé la proximité d'idées sur certains sujets économiques entre le chef de l'Etat et François Fillon.

"Il y a des choses qu’ils font, sur laquelle je suis la première à dire qu’ils vont dans le bon sens. Par exemple, la réforme du code du travail, on ne va pas cracher dessus, alors que franchement, c’est en gros ce qu’il y avait dans le programme de François Fillon", a ainsi déclaré la concurrente du favori Laurent Wauquiez dans la course à la présidence de Les Républicains.

"Ni-ni"

Pour autant, celle qui "assume totalement le programme de François Fillon" est loin de se rallier aux macronistes, et voue aux gémonies ses camarades "constructifs".

"Nos électeurs attendent quelque chose d’ouvert, mais on peut être ouvert sans être vendu. Je suis quelqu’un d’ouverte, mais quand ça va dans le sens de mes valeurs, et que je ne me renie pas", clame Florence Portelli, qui rejette toute idée de rapprochement avec le Front national. 

Dissidence

À l'en croire, la série des exclusions de ministres impatiente la base militante: "Un adhérent, la première chose qu’il vous dit, c’est: ‘On ne comprend pas, nous quand on a un dissident dans une fédération il est viré, et là on a des gens qui nous crachent dessus et qui sont au gouvernement, et vous ne les avez toujours pas virés.'"

Et de conclure, dans une allusion à peine voilée à Laurent Wauquiez:

"Ce qui revient très souvent quand on rencontre les adhérents, c’est la fidélité, la loyauté. Je sais, ça peut surprendre par les temps qui courent, mais à droite ce sont des valeurs extrêmement importantes. Il y a des gens pour qui le parcours en termes de colonne vertébrale est un peu plus clair que pour d’autres."

Louis Nadau