BFMTV

Qui a voté pour la réforme constitutionnelle?

L'Assemblée a voté le projet de révision constitutionnelle annoncé par François Hollande après les attentats du 13 novembre.

L'Assemblée nationale a voté mercredi le projet de révision constitutionnelle par 317 voix contre 199. Ce texte, qui inscrit dans la loi fondamentale le régime de l'état d'urgence et la déchéance de nationalité pour les auteurs de crimes et délits terroristes, a ainsi totalisé légèrement plus des trois cinquièmes des suffrages exprimés. Il va désormais être examiné au Sénat, où la droite est majoritaire.

-
- © BFMTV

Manuel Valls a exprimé sa "satisfaction" après ce vote, "au-dessus des trois cinquièmes nécessaires au Congrès". "Nous avons franchi cette étape tout à fait importante, en dépit des pronostiqueurs. (…) Je ne doute pas un seul instant que le Sénat fera preuve de la même hauteur", a encore ajouté le Premier ministre.

Les "frondeurs" ont voté contre

Parmi les députés socialistes qui ont voté contre ce texte figurent notamment des élus "frondeurs", comme Aurélie Filippetti, Pouria Amirshahi, Christian Paul et Laurent Baumel. A la sortie de l'hémicycle, Pascal Cherki, député socialiste, a d'ailleurs promis que "si le texte revient à l'Assemblée nationale, le nombre de voix contre augmentera". Jean-Marc Ayrault, lui, a voté pour le texte.

Du côté des écologistes, on a été plus partagés, avec 13 voix contre, quatre pour et une abstention. Les radicaux de gauche aussi ont été divisés, avec 10 voix pour, cinq contre et trois abstentions. Quasi unanime, le groupe à dominante Front de Gauche a rejeté le projet de réforme constitutionnelle avec 12 voix contre et deux abstentions. 

A. K.