BFMTV

Montebourg voit Peillon et Valls comme "deux frères du hollandisme qui se disputent l’héritage"

Invité lundi sur BFMTV, l’ancien ministre de l’Economie, lui-même candidat à la primaire à gauche, était interrogé sur la candidature de Vincent Peillon, ancien ministre de l'Education nationale.

"La question que je vois apparaître entre Manuel Valls et Vincent Peillon est que ce sont deux frères du hollandisme qui se disputent l’héritage”, a jugé Arnaud Montebourg ce lundi sur BFMTV, alors qu'il était interrogé sur la candidature de l'ancien ministre de l'Education nationale à la primaire à gauche.

"C'est leur responsabilité, pour ma part, j'ai des désaccords politiques de longue date. Ils ont été exprimés avant mon arrivée au gouvernement -à l'époque de la primaire de 2011- puis dans le gouvernement, et enfin, après mon départ du gouvernement", a insisté Arnaud Montebourg pour justifier sa "constance" et sa "cohérence".

"J'apprécie à titre personnel Vincent Peillon", a précisé l'ancien ministre du Redressement productif. Il faut dire qu'ils ont été ensemble les fondateurs du courant du Nouveau Parti Socialiste. "On a enquêté sur les paradis fiscaux ensemble", s'est aussi souvenu l'ancien ministre de l'Economie.

"Il a une vision, il défend ses convictions, mais je ne connais pas ses propositions. C'est à lui de les exprimer", a-t-il déclaré.

B.L.