BFMTV

Marine Le Pen propose de rebaptiser le FN "Rassemblement national"

Cette nouvelle appellation sera soumise au vote des adhérents. "Je me plierai à leur décision", a promis la présidente du parti réélue à une écrasante majorité.

Lors du congrès du Front national à Lille ce dimanche, Marine Le Pen a proposé de rebaptiser son parti, dont elle a été réélue à l'unanimité présidente, "Rassemblement national".

"Le nouveau nom doit porter un message politique et clairement indiquer le contenu de notre projet politique", a expliqué Marine Le Pen à la fin de son long discours de clôture du congrès. 

Fusion sémantique de "Front national" et "Rassemblement bleu marine", la nouvelle dénomination rappelle également le nom du groupe parlementaire frontiste à l'Assemblée nationale entre 1986 et 1988, "Front national-Rassemblement national". Objectif: poursuivre l'entreprise de dédiabolisation entamée depuis la prise du parti par Marine Le Pen, en 2011.

Décision pas avant six semaines

Cette nouvelle appellation fera l'objet d'un vote des adhérents par courrier, et les résultats seront connus après un délai d'au moins six semaines. Le rendez-vous est donc fixé en avril. Si jamais les militants refusent le nouveau nom, le parti restera le Front national. "Je me plierai à leur décision", a promis la présidente du parti réélue à une écrasante majorité. Marine Le Pen gardera cependant l'emblème du parti, la flamme bleue, blanc, rouge héritée du néo-fascisme italien. 

Moins d'un an après la défaite de Marine Le Pen à la présidentielle, et alors que le parti peine à exister autrement que par ses problèmes financiers et judiciaires, ce congrès était présenté comme un "moment clé" pour le travail de "refondation" vendu par le Front national.

M.P avec AFP