BFMTV

Lutte contre le sida: "Rendez-nous la vie impossible" lance Macron

Dans un contexte sociétal encore tendu en France, Emmanuel Macron a demandé au public à deux reprises: "J'ai besoin d'une chose, c'est que vous nous rendiez la vie impossible".

Au côté du chanteur Elton John, Emmanuel Macron a livré un discours aux échos curieux depuis le perron de l'Élysée ce vendredi. En parallèle de la fête de la musique, le président de la République a souhaité rappeler l'importance de la lutte contre le sida, grand combat d'Elton John.

Il a ainsi appelé la jeunesse à la mobilisation pour le Fond mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme - qui se tiendra à Lyon le 10 octobre 2019 - avec ces mots qui raisonnent étrangement à la suite des mobilisations des gilets jaunes depuis plusieurs semaines:

"J'ai besoin d'une chose, c'est que vous nous rendiez la vie impossible, nous les dirigeants", a lancé à deux reprises Emmanuel Macron devant le public.

"J'ai besoin de ces mouvements, de ces indignations"

Plutôt qu'au mouvement des gilets jaunes, il faisait référence aux manifestations pour le climat organisées par des centaines de milliers de lycéens en Europe. Il a d'ailleurs répété son appel à "l'indignation" dans la suite de son discours.

"J'ai besoin de cette énergie là, de ces mouvements, de ces indignations, y compris de ces prises à partie du président de la république, du gouvernement, et j'ai besoin que ce soit fait partout en Europe et dans le monde", a déclaré le président français. "Parce que plus vous faites ça, plus ça nous oblige à bouger".

Réunir des fonds pour le sida, le paludisme et la tuberculose

Le but d'Emmanuel Macron était par cet appel de réunir des fonds pour la lutte contre le Sida. 13 milliards d'euros avaient été rassemblés il y a trois ans. Le président de la République espère, avec les fonds reçus cette année, faire mieux, et sauver 16 millions de personnes sur les trois ans à venir.

"Parce que partout dans le monde, le sida, la tuberculose et le paludisme frappent encore des millions et des millions de personnes, et tuent", a déclaré le locataire de l'Élysée. "Avec une inégalité écrasante: plus on est pauvres, plus on vit dans des région reculées, plus on est touché".

D'après le site du Fonds Mondial, 27 millions de vies ont été sauvées grâce aux dons récoltés et redistribués dans la recherche, les traitements ou encore la prévention.

Salomé Vincendon