BFMTV

Le nouvel emploi du temps de Sarkozy

Selon Le Monde, Nicolas Sarkozy pourrait donner sa première conférence en octobre, à New York.

Selon Le Monde, Nicolas Sarkozy pourrait donner sa première conférence en octobre, à New York. - -

Une enquête à paraître dans M, Le magazine du Monde raconte la "vie d’après" de Nicolas Sarkozy.

Sa vie d’après l'Elysée ? Nicolas Sarkozy s’en préoccuperait depuis quelques mois déjà. Dans une enquête sur la nouvelle vie de l’ancien président de la République, à paraître dans M, Le magazine du Monde vendredi, les journalistes Raphaëlle Bacqué et Françoise Fressoz racontent comment Nicolas Sarkozy s’est préparé tout l’été, l’air de rien, à sa future reconversion. Via des cours d’anglais trois fois par semaine, notamment.

Sollicitations

Une précaution de bon augure puisque la rentrée de conférencier de Nicolas Sarkozy pourrait bien avoir lieu d’ici un mois, en octobre, à New York, à l’invitation d’une grande banque, selon Le Monde. Une information également avancée par Europe 1, jeudi matin, qui évoque la "deuxième quinzaine d’octobre", ainsi que plusieurs interventions à suivre, notamment à Londres.

Le bruit selon lequel l’ex-chef de l’Etat serait amené à donner des conférences à travers le monde courait depuis cet été. Si, fin août, Claude Guéant avait affirmé que Nicolas Sarkozy avait accepté le principe et avait même déjà donné une conférence, l’entourage du retraité de l’Elysée démentait jusqu'à présent l’information.

Cabinets d’avocats, think tanks, universités américaines : Nicolas Sarkozy aurait reçu des sollicitations de toute part, et ce dès son départ de l’Elysée, selon les journalistes du Monde.

"Comme Clinton"

En août, le Canard Enchaîné assurait que la banque américaine Morgan Stanley s’était dite prête à débourser 250.000 euros pour que l’ancien président français vienne animer une conférence de 45 minutes. Là encore, l’entourage de Nicolas Sarkozy avait démenti.

Rappelons qu’en 2008, le même Nicolas Sarkozy, alors installé à l’Elysée, avait confié au Point : "Je fais ça pendant cinq ans, et ensuite", je pars faire de l'argent "comme Clinton, 150.000 euros la conférence".