BFMTV

Le Canard Enchaîné a épluché "les contradictions dans les déclarations fiscales de Fillon"

Penelope et François Fillon lors de son meeting de dimanche

Penelope et François Fillon lors de son meeting de dimanche - Eric FEFERBERG / AFP

Le rédacteur en chef du Canard Enchaîné, Louis-Marie Horeau, était l'invité de BFMTV, ce mardi soir. Il est revenu sur les nouvelles révélations de l'hebdomadaire, notamment sur les salaires de ses deux enfants.

Le rédacteur en chef du Canard Enchaîné, Louis-Marie Horeau, était l'invité de BFMTV, ce mardi soir. Il est revenu sur les nouvelles révélations de l'hebdomadaire

Les fiches de paie: "c'est logique"

Depuis une semaine, François Fillon doit justifier les emplois de sa femme comme attachée parlementaire, et comme salariée de La Revue des deux mondes. Ce mardi, Le Canard Enchainé explique que la note est encore plus élevée qu'annoncé. Au total, Penelope Fillon a perçu 900.000 euros comme assistante parlementaire et à La Revue des deux mondes.

"Il nous manquait certaines périodes la semaine dernière. On s'en excuse […] Aujourd'hui, on a réussi à reconstituer de façon très précise les salaires de Penelope Fillon", raconte Louis-Marie Horeau sur le plateau de BFMTV.

Pour lui, c'est logique qu'il existe des fiches de paie de Penelope Fillon. "La question est de savoir si elle avait un emploi pendant cette période", et non si elle était salariée. 

"Une vraie embauche à plein temps"

A cela s'ajoute une rémunération de 84.000 euros brut, versée à deux de ses enfants, "assistants" parlementaires quand il était au Sénat, soit de 2005 à 2007. François Fillon lui-même en avait parlé sur le plateau de TF1, dimanche. 

"Je pense que François Fillon voulait diminuer l’impact des révélations. Mais c’est une vraie embauche à temps plein [de ses deux enfants, et non un stage]"

"C’est insensé que l’on nous demande nos sources"

Quant aux demandes de certains politiques de droite pour connaître la ou les sources du Canard, le journaliste ne cache pas son agacement: "C’est insensé que l’on nous demande nos sources".

"Le secret des sources est la pierre angulaire de la liberté de la presse, d’après la Cour européenne. En réalité, je vais vous faire une confidence mais vous ne le répétez à personne, on a juste travaillé. […] On a travaillé sur les contradictions dans les propres déclarations de François Fillon".

Louis-Marie Horeau parle là des déclarations fiscales faites à la Haute autorité. Quant au calendrier, le rédacteur en chef conclut:

"On sait que cela peut avoir des conséquences mais faut-il masquer la vérité ? [...] Il n’y a pas d’autre voie que de continuer."

E. H.