BFMTV

Convention de l’UMP sur l’islam: le rétropédalage de Sarkozy

Nicolas Sarkozy, en meeting aux Pavillons-Sous-Bois

Nicolas Sarkozy, en meeting aux Pavillons-Sous-Bois - KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Au lendemain des attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher, Nicolas Sarkozy avait annoncé la tenue dans les plus brefs délais d’une "journée nationale sur l’islam" à l’UMP. Mais l'ex-chef de l'Etat "vient d’admettre devant ses proches que ce sujet hautement délicat pouvait donner lieu à des dérapages incontrôlés", écrit le Canard enchaîné dans son édition à paraître mercredi, au risque de "choquer certains militants de son camp, notamment les centristes".

"On risque de ne retenir qu’une chose de cette convention: que nos adhérents pensent la même chose que ceux du FN", aurait même fait valoir Pierre Giacometti, le conseiller en communication et sondages. La convention annoncée en grande pompe s’est donc transformée en "réunion de travail" à huis clos, où ne seront invités que "quelques élus et responsables religieux", affirme encore l’hebdomadaire satirique.

C. P.