BFMTV

Bygmalion: presque 18 millions d'euros non déclarés, selon "Libé"

Le meeting de Nicolas Sarkozy à la Concorde en 2012 a coûté 1,8 million d’euros, mais seuls 179 389 euros ont été officiellement déclarés, selon Libération.

Le meeting de Nicolas Sarkozy à la Concorde en 2012 a coûté 1,8 million d’euros, mais seuls 179 389 euros ont été officiellement déclarés, selon Libération. - -

Le quotidien "Libération" a épluché les factures des 44 meetings facturés par Event&Cie, filiale de Bygmalion, pour la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. Coût total: un peu plus de 21 millions d'euros, dont seulement 4,1 déclarés sur les compte de campagne.

Un peu moins de 18 millions d'euros hors de "tout contrôle". Les 44 meetings organisés par Event&Cie, filiale de Bygmalion, pendant la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 auraient coûté un peu plus de 21 millions d'euros, dont seulement 4,1 millions déclarés sur les comptes de campagne, affirme Libération lundi, factures à l'appui.

Le système de double comptabilité mis en place à l'UMP aurait donc permis de masquer près de 18 millions d'euros, selon le quotidien, qui a eu accès à une clé USB contenant des milliers de factures de prestataires ayant travaillé sur cette campagne pour le compte d'Event&Cie.

Des prestations "à prix d'or"

La semaine dernière, le site Mediapart, qui a aussi eu accès à ces documents saisis par la justice le 26 mai, chiffrait ce dépassement à "presque 17 millions d'euros".

D'après Libération, ces factures correspondent en revanche à des prestations bien réelles, "facturées à prix d'or". "Exemple: à la Concorde, meeting organisé le 15 avril et qui a coûté en réalité 1,8 million d’euros, et non les 179.389 officiellement déclarés, Event&Cie note dans sa facture détaillée (la vraie) une dépense de 74.064,79 euros de frais de sécurité. Libération a pu constater que La facture émise par la société de sécurité Maori est bien de ce montant, au centime prêt", détaille le quotidien.

V.R.