BFMTV

Affaire Fillon: Rachida Dati se défend de faire "des coups en douce"

Rachida Dati, ce vendredi, sur BFMTV

Rachida Dati, ce vendredi, sur BFMTV - BFMTV

Les rapports entre François Fillon et Rachida Dati n'ont jamais été très bons, à un tel point que certains se sont tout de suite retournés vers l'ancienne ministre de la Justice quand les révélations du Canard Enchaîné sont sorties. Invitée de Bourdin Direct ce vendredi, elle s'en est défendue.

Mais qui se cache derrière les révélations du Canard Enchaîné, et les soupçons d'emploi fictif qui pèsent sur Penelope Fillon, l'épouse du candidat François Fillon? Qui aurait-eu intérêt à susurrer cette véritable bombe, qui mine actuellement la campagne du champion de la droite? Serait-ce Rachida Dati, par esprit de vengeance, elle qui a été évincée de la 2e circonscription de Paris au profit de la 2e circonscription de Paris par ce même François Fillon? La rumeur court. Elle a même enflé, lorsque de vieux tweets signés par la maire du 7e arrondissement de Paris et qui pourraient apparaître comme prémonitoires au scandale actuel ont refait surface.

Invitée de Bourdin Direct ce vendredi matin, l'ancienne garde des Sceaux a pu répondre à ces accusations: "Est-ce que c’est mon genre de faire des coups dans le dos?", a-t-elle demandé sur notre antenne.

"Moi je fais les coups en direct. Alors après je le paie cher. Mais j’assume. Je ne fais pas les petits coups en douce, mine de rien."

"Moi j'ai fait de la politique par conviction, par militantisme", a-t-elle poursuivi. "Et je ne vais pas d'échec en échec...retrouver encore une fois des circo dorées." Une manière de conclure en égratignant, au passage, NKM.

Jé. M.