BFMTV

79% des Français ne veulent pas revoir Nicolas Sarkozy à l'Elysée

Nicolas Sarkozy à l'Elysée en 2010 (photo d'illustration)

Nicolas Sarkozy à l'Elysée en 2010 (photo d'illustration) - LIONEL BONAVENTURE / AFP

Entre l'ensemble des Français et les sympathisants LR, les opinions sur Nicolas Sarkozy font un grand écart. Si les adeptes du parti Les Républicains espèrent revoir l'ancien chef de l'Etat à l'Elysée, ce n'est pas le cas des Français.

A peine candidat à la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy semble avoir du chemin à faire pour regagner la confiance des électeurs. Selon un sondage Elabe pour BFMTV, 79% des Français ne souhaitent pas qu’il soit élu président de la République en 2017. 54% des personnes interrogées répondaient "non, pas du tout", 25% "non, pas vraiment".

Déterminé et courageux mais pas honnête

Si l'ancien chef de l'Etat est perçu comme "déterminé" (73%), "dynamique" (68%) et "courageux" (53%), l'honnêteté ne fait pas partie de ses qualités, selon les sondés. 77% des personnes interrogées estiment que le qualificatif "honnête" s'applique mal à Nicolas Sarkozy.

D'après les sondés, l'ancien chef de l'Etat n'est pas porteur d'idées nouvelles, n'est pas capable de rassembler les Français et n'a pas les mêmes valeurs. 

Les sympathisants LR veulent le revoir président

Une opinion partagée par les soutiens de Bruno Le Maire. Ils estiment que l'ex-chef de l'Etat ne représente pas l'avenir. 

Chez les sympathisants de la droite et du centre, la tendance est moins marquée mais reste la même. D'après ce sondage, ils souhaitent majoritairement (54%) que Nicolas Sarkozy ne devienne pas le prochain président de la République.

En revanche chez les sympathisants LR, 65% souhaitent qu'il soit élu. Ils préfèrent même Nicolas Sarkozy à Alain Juppé (63%). 

Le portrait dressé par les sympathisants de la droite et du centre est positif. Ils l'estiment déterminé (93%) et dynamique (92%). Si Nicolas Sarkozy a, à leurs yeux, la stature d'un président (82%), son honnêteté et sa capacité à rassembler son mises en doute.

-
- © Elabe-BFMTV

Des résultats à prendre avec prudence. Selon un sondage Ipsos paru dans Le PointAlain Juppé arrive bien avant Nicolas Sarkozy dans le coeur des sympathisants LR. Face à l'ex-chef de l'Etat, 73% d'entre eux préfèrent le maire de Bordeaux. Mais la première échéance pour Nicolas Sarkozy sera la primaire, où tous les électeurs partageant "les valeurs républicaines de la droite et du centre" peuvent voter. 

Sondage Elabe pour BFMTV, 1.000 personnes représentatives de la population française âgées de 18 ans et plus, interrogées les 22 et 23 août 2016 selon la méthode des quotas. 

M.L.