BFMTV

Castaner trouve des excuses au "vocabulaire de jeune de Montreuil" du nouveau porte-parole de LREM

Christophe Castaner à la sortie du Conseil des ministres, le 20 décembre 2017

Christophe Castaner à la sortie du Conseil des ministres, le 20 décembre 2017 - Patrick KOVARIK / AFP

Vivement critiqué pour d'anciens tweets injurieux à l'égard de la classe politique et médiatique, le nouveau porte-parole de La République en Marche peut toutefois compter sur le soutien de Christophe Castaner. Volant au secours de Rayan Nezzar, le secrétaire d'Etat a toutefois eu des arguments qui vont sans aucun doute lancer une nouvelle polémique.

"Fiotte", "pute", "pouffiasse"... Le jeune Rayan Nezzar, qui vient d'être nommé porte-parole de La République en marche, n'a pas l'habitude d'être tendre avec ses opposants politiques et certains journalistes. Après sa nomination, d'anciens tweets injurieux, qui datent de 2012-2013, sont remontés à la surface, indignant plusieurs membres du parti macroniste. Mais face à la polémique, certaines figures de LaREM sont montées au créneau pour défendre le jeune poulain. Après Muriel Pénicaud, c'est Christophe Castaner qui a ce lundi volé au secours de Rayan Nezzar, comme le rapporte RTL.

"C'était un propos d'étudiant pour lequel il s'est excusé. Ce qui m'agace, c'est qu'il a un parcours génial, rare en politique, du talent, et là son vocabulaire de jeune de Montreuil le rattrape", a ainsi regretté en privé le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement.

Rien de tel pour lancer une nouvelle polémique. Le maire de Montreuil a vivement réagi lundi matin sur Twitter, dénonçant des "propos indignes et méprisants" qui sont "la preuve d'une méconnaissance profonde de notre ville et de ses habitants". "Quand allez-vous nous foutre la paix! Dois-je qualifier Castaner de kéké de Forcalquier à chacun de ses dérapages?", s'est quant à lui interrogé le président PS du département de Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel.

Pour clore le débat, Christophe Castaner a indiqué, toujours sur Twitter, espérer avoir l'occasion d'être invité par le maire de Montreuil afin qu'il lui explique "ce qu'est un narvalow".

Mélanie Rostagnat