BFMTV

La nouvelle charge de Jean-Luc Mélenchon contre Pierre Laurent

Dénonçant une "direction communiste en perdition", Jean-Luc Mélenchon s'en est à nouveau pris au secrétaire national du Parti communiste.

Le ton montre entre Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent. Depuis la Fête de l'Humanité samedi, le secrétaire national du Parti communiste a multiplié les piques à l'encontre du leader de la France insoumise, absent à ce rendez-vous annuel de la gauche. "Il est absent, mais le peuple est présent", a regretté le sénateur de Paris. En visite à la Réunion, Jean-Luc Mélenchon n'a pas tardé à répondre à son collègue. "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé", a-t-il moqué le jour-même lors d'une en réunion publique.

Ce dimanche, Pierre Laurent a tenté de mettre fin à la passe-d'armes. "Parce qu’hier, j’ai eu une petite phrase pour dire mon agacement devant le fait que l’on parlait plus du seul absent que des 500.000 présents, il y en a qui se croient autorisés à parler de guerre des gauches à la Fête de l’Humanité, c’est l’exact inverse", a-t-il fait savoir à BFMTV. "Il y a 500.000 personnes depuis trois jours qui demandent le rassemblement, qui demandent l’unité, qui demandent de jouer collectif pour être au service de la mobilisation sociale sur les ordonnances Macron", a ajouté le secrétaire national. 

"Tout le monde pleure parce que je n'y suis pas"

Mais ce mea-culpa semble arriver trop tard pour Jean-Luc Mélenchon, qui surfe sur la polémique. "Je vois bien qu'il y a une espèce d'escalade [...]. Je veux bien faire semblant, mais j'arrive pas à m'y intéresser", a-t-il renchéri au micro de BFMTV, s'interrogeant: "j'étais invité ou convoqué?". "Ce n'est pas parce qu'il y a une direction communiste en perdition [...] qui ne s'exprime plus que contre moi, je ne vais m'arrêter à ça [...] dès que je suis pas quelque part tout le monde pleure parce que je n'y suis pas", a-t-il finalement lancé. 

"Je vous ai dit ce que dit Lamartine, 'un seul être vous manque et tout est dépeuplé'", a encore raillé le patron de La France insoumise.

Les communistes, "ils savent que je les aime et les respecte mais je leur dis 'respectez ce que je fais'", a conclu le député des Bouches-du-Rhône. Malgré ces déclarations, il reste la réalité des faits. Depuis 2005, c'est la première fois que Jean-Luc Mélenchon ne se rend pas à La Fête de l'Huma. Cette année, la France insoumise n'a même pas installé de stand dans les allées de La Courneuve mais certains de ses cadres, à l'image du porte-parole du parti, Alexis Corbière, étaient présents. 

M.P