BFMTV

Manuel Valls: "Nicolas Sarkozy suit l'extrême droite"

Le Premier ministre Manuel Valls a dénoncé, ce jeudi matin au micro de BFMTV et RMC, la dérive populiste de Nicolas Sarkozy et la "brutalité des propositions" de l'ancien chef de l'Etat, qui vient d'annoncer sa candidature à la primaire de la droite et du centre.

Invité ce jeudi matin de BFMTV et RMC, le Premier ministre Manuel Valls a revenu sur la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite et du centre en vue de la présidentielle de 2017, annoncée en début de semaine.

"J'ai du respect pour l'ancien président de la République, je regarde ce qu'il dit, ce qu'il écrit. Mais ce qui m'inquiète, pour mon pays, c'est la brutalité de ses propositions", a dénoncé Manuel Valls.

"Un programme profondément inégalitaire"

Pour le Premier ministre, l'ex-président des Républicains "suit l’extrême droite". "Il suit l'extrême droite, il embarque progressivement la droite républicaine, y compris les candidats à la primaire, dans cette voie là, et ça m'inquiète. Et cela donne une responsabilité supplémentaire pour la gauche et, son candidat, pour rassembler bien au-delà", a commenté Manuel Valls. Avant de détailler: "Ce qui m'inquiète, c'est la brutalité de son programme. C'est 'tout pour les riches' ce plan fiscal, c'est un programme profondément inégalitaire". 

Et Manuel Valls d'estimer que l'ancien chef de l'Etat est animé par une "forme de revanche à l'égard de François Hollande, à l'égard de ses propres amis, peut-être à l'égard de lui-même, et à l'égard des Français qui l'ont sanctionné en 2012". 

Dans son livre Tout pour la France sorti mercredi en librairies, Nicolas Sarkozy détaille ses thèmes de campagne, résolument ancrés à droite, notamment sur la question de l'identité, ou en matière d'immigration

A.S.